Montpellier : Les industries culturelles et créatives à l’honneur avec les lauréats d’un appel à projet national

Temps de lecture estimé à environ 7 minutes.
Contrôles :
Avatar de l'auteur "Hervé KOFFEL" Hervé Koffel

le 30 mai 2023

[ mis à jour le 30 mai 2023 ]

SOMMAIRE

Le 19 mai dernier ont été annoncés les lauréats de l’Appel à projet “La Grande Fabrique de l’Image” dans le cadre du plan France 2030. Parmi les 68 gagnants sélectionnés, 8 sont positionnés dans la métropole Montpelliéraine. Déjà bien implantée sur le secteur de l’audiovisuel, Montpellier confirme sa place en haut du tableau des industries culturelles et créative grâce à cet appel à projet.

Quelles sont ces ICC et quel est leur rôle dans le dynamisme Montpelliérain ? En quoi consiste l’appel à projet de La Grande Fabrique de l’Image ? Et enfin, quels sont les projets basés à Montpellier qui ont été retenus par le jury ? Réponse dans ces quelques lignes.

Les ICC à Montpellier

Surnommée “La Surdouée”, Montpellier est devenue au fil des ans un véritable hub pour les industries culturelles et créatives (ICC). C'est une ville qui a su intégrer la culture et la créativité dans son développement économique, en mettant l'accent sur l'innovation et l'entrepreneuriat dans les domaines culturels et créatifs. Aujourd’hui, cette filière représente une part importante de l’économie Montpelliéraine, avec près de 3000 emplois et 850 établissements liés au secteur.

Voici quelques exemples de la manière dont les ICC sont intégrées à l'économie de Montpellier :

industries culturelles et créatives montpellier – l’arbre blanc folie architecturale montpellier
© Mike Workman - shutterstock

Ces efforts ont permis à la ville de Montpellier de se positionner comme un leader dans le domaine des industries culturelles et créatives, ce qui a eu un impact significatif sur le développement économique de la métropole. Montpellier est la seule métropole française a avoir connu une croissance démographique ininterrompue depuis les années 1960. Chaque année, ce sont plus de 11 000 nouveaux habitants qui se bousculent pour vivre à Montpellier.

Les ICC ont créé de nombreux emplois, stimulé l'innovation, attiré des investissements et contribué à faire de Montpellier une destination attractive pour les talents créatifs. Il était donc évident que de nombreuses candidatures pour un appel à projet centré sur le développement de la filière culturelle viennent de Montpellier.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous

La Grande Fabrique de l’Image

Lancé en 2021, l'appel à projets "La Grande Fabrique de l'Image" est une initiative du ministère de la culture français dans le cadre de la démarche France 2030, visant à renforcer la position de la France en tant que leader mondial dans les domaines du tournage et de la production numérique. Une enveloppe totale de 350 millions d’euros a été débloquée pour les lauréats de l’AAP, mais les attributions des subventions à chaque projet ne seront pas connues avant le mois d’octobre 2023.

Il s'inscrit dans une stratégie d'accélération pour la filière des industries culturelles et créatives (ICC) qui englobe divers secteurs comme l'audiovisuel, le cinéma, le spectacle vivant, la musique, le patrimoine, les arts visuels, le design, l'architecture, les métiers d'art, le jeu vidéo, le livre ou encore la presse.

L'appel à projets est ouvert à une variété d'acteurs, y compris les entreprises de toutes tailles, les établissements publics culturels et les associations proposant des projets innovants. Il est spécialement conçu pour répondre aux défis que pose la transition numérique, comme l'évolution des modes de consommation, l'arrivée de nouveaux acteurs internationaux, l'augmentation de la concurrence et les changements dans les modes de création, de production et de diffusion du contenu.

Les objectifs de la Grande Fabrique de l’Image

Développer des studios de tournage et des infrastructures de production et de post-production : l'objectif est de soutenir des projets de grande envergure qui contribueront à structurer l'industrie. Pour les studios de tournage, le budget prévisionnel du projet d'investissement doit être d'au moins 10 millions d'euros, et d'1 million d'euros pour les studios de production numérique.

Développer la formation des talents de demain, aux nouveaux métiers et aux nouvelles écritures : l'initiative vise à préparer la future génération de professionnels du secteur à répondre aux demandes et défis de l'industrie en pleine évolution.

L'un des objectifs de l'appel à projets est d'augmenter le nombre de diplômés, de doubler le nombre d'emplois dans la filière et de faire passer le poids de la filière de 4,2 milliards d'euros à 7,6 milliards d'euros. Les projets présentés doivent proposer un modèle ouvert, c'est-à-dire la possibilité pour les différents acteurs du secteur de bénéficier de ces infrastructures de production et de ces formations.

industries culturelles et créatives montpellier – tournage d’un film sur fond vert dans un studio
© Gorodenkoff - Shutterstock

Les projets retenus pour la métropole de Montpellier

Comme mentionné plus haut, sur un total de 68 lauréats sur le territoire national, ce ne sont pas moins de 8 projets montpelliérains qui ont été retenus pour l’appel à projets de la Grande Fabrique de l’Image. Établissements d’enseignement supérieur dédiés à l’audiovisuel, studios de production numérique (FX, animation et jeu vidéo), ou encore studios de tournage, le spectre des domaines représentés par les candidats montpelliérains est large.

”Nous sommes la métropole de France avec le plus de lauréats. Ces projets signifient au moins 2000 emplois sur le territoire. Les ICC sont une composante majeure du développement économique. Nous devons travailler sur une marque, une identification forte des ICC pour faire venir les compétences et les projets.”

Michaël Delafosse, Maire de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée Métropole

Après avoir installé des studios et infrastructures de post-production et VFX, le groupe national public France Télévisions souhaite développer un nouveau studio de tournage de 8000m² de plateaux. Un deuxième projet ambitieux de studio, privé pour celui-ci, mentionne une palette impressionnante de salles de montage, projection, post-production, 12 plateaux de tournage 3 datacenters ou encore un campus de formation, le tout chiffré autour de 180 millions d’euros comme le rapporte L'Usine Digitale.

Les studios d’effets spéciaux The Yard et Mathematic viendront également s’installer à Montpellier dans le cadre de la Grande Fabrique de l’Image. Une dizaine de personnes seront employées sur place à l’ouverture dans les deux studios, mais ces derniers prévoient déjà un recrutement massif de respectivement 50 et 100 nouveaux collaborateurs au vu du dynamisme du secteur à Montpellier.

Le studio de développement de jeux vidéo “The Game Bakers”, basé à Montpellier depuis sa création en 2010, fait partie lui aussi des grands lauréats de l’appel à projet et fait part de grandes ambitions pour le futur.

Parmi les derniers lauréats, trois écoles déjà présentes sur la métropole de Montpellier ont décroché une labellisation et projettent, grâce aux subventions de la démarche, de lancer des nouvelles formations innovantes dans le secteur et d’augmenter leur capacité d’accueil d’étudiants à l’année. Les 3 écoles en question sont Travelling, AudioWorkshop et ArtFx.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
Partager sur