Un nouveau collège à Port-Marianne

Temps de lecture estimé à environ 6 minutes.
Avatar de l'auteur "Charline N." Charline N.

le 13 octobre 2021

SOMMAIRE

© Syda Productions - shutterstock

Un climat ensoleillé, la proximité de la mer et une économie dynamique… Les nombreux atouts de la métropole de Montpellier en font une ville très agréable. De ce fait, l’agglomération accueille chaque année toujours plus d’habitants sur son territoire.

Les nouveaux arrivants, familles, jeunes actifs et étudiants, créent ainsi une demande très forte de logements. Le développement de l’immobilier neuf à Montpellier est donc important et offre de belles opportunités d’investissement locatif.

Afin de répondre à cette demande, la métropole lance également de grands projets urbains. Le dernier en date est la construction du nouveau collège dans le quartier de Port Marianne à Montpellier. Son ouverture est prévue pour la rentrée 2022 et permettra d’accueillir 750 élèves de ce secteur.

Un futur collège en bois

Une architecture moderne

Le nouveau collège de Port Marianne est un bâtiment modulable, d’une surface de 6 575 m², alliant des technologies écologiques et techniques modernes. En plus de l’espace dédié à l’enseignement, il abritera une unité médico-sociale, des bureaux administratifs, un CDI, une salle polyvalente, un pôle de restauration, un plateau sportif, ainsi que des logements situés au premier étage.

© Trong Nguyen - shutterstock

Son architecture est, elle aussi, très moderne. Des brise-soleils verticaux posés à 90 °C ont été conçus pour casser les perspectives et donner une lecture homogène à l'ensemble du projet. Cela diffère beaucoup des bâtiments scolaires classiques plus anciens.

« Nous avons conçu une écriture horizontale de la composition architecturale, qui se décline en plusieurs strates. Les différents étages sont bardés de cassettes métal recouvertes de bois brut, posées sur un socle en béton gris » explique Marc Galligani, un des architectes du projet.

Les quatre bâtiments du campus seront articulés en forme de L et reliés entre eux par des cours extérieures. Les salles de classe seront placées sur des pilotis, afin d’être alignées dans le prolongement du parc naturel Georges-Charpak.

Une conception écologique

© Andrii Yalanskyi - shutterstock

Le nouveau collège de Port Marianne à Montpellier a été conçu dans le but d’avoir un faible impact écologique sur son environnement. Les matériaux utilisés ont été choisis pour s’intégrer facilement au cadre naturel qui l’entoure : bois, béton bas-carbone, isolants biosourcés, etc.

Le nouveau collège, ouvert vers la ville et le parc Charpak, répond également à des normes environnementales exigeantes, telles que :

Le campus s’inscrit également dans la démarche “bois durables Occitanie”. La partie modulaire du bâtiment, la façade, ainsi que sa structure globale sont réalisées à l’aide de murs à ossature bois. Le bois utilisé est du Douglas des Cévennes et il recouvre également la quasi-totalité des parements de façades. Cette réalisation architecturale est un bel exemple de l’ambition écologique que s’est fixée le conseil départemental.

Une situation idéale

Ce nouvel établissement scolaire se situe à Port Marianne, au sud-est de Montpellier. Ce quartier est récent et se distingue par son architecture moderne et linéaire. Il est l’exemple concret de la volonté de la métropole de développer de nouveaux projets urbains, en se rapprochant de la mer, afin de répondre aux besoins d’une population en forte croissance.

Le nouveau collège de Port Marianne à Montpellier sera desservi par la ligne 1 du tramway. Il permettra de décharger les établissements voisins du sud de la ville, comme les collèges Joffre, Gérard-Philippe et surtout celui des Aiguerelles. Avec plus de 600 élèves, les classes du collège des Aiguerelles sont en effet surchargées. Les parents d’élèves demandent depuis des années que les conditions d'enseignement y soient améliorées.

Un cabinet d’architecture local

L'établissement a été conçu par le cabinet montpelliérain A+ et AMG Architectes (Agence Marc Galligani). La construction est assurée en partenariat avec Bouygues Construction Sud-Est, qui prendra également en charge la maintenance des bâtiments lors des trois premières années.

Par ailleurs, celui-ci a été construit par le biais de la technologie BIM (Building Information Modeling). Il s’agit d’une méthode de travail collaborative qui utilise des maquettes numériques 3D des constructions contenant des données intelligentes et structurées. Ce procédé avant-gardiste permet de gagner en visibilité, de réaliser des simulations et de mieux maîtriser les coûts de construction.

Un calendrier maîtrisé

Le futur collège de Port Marianne à Montpellier est doté d’un budget de travaux de dix-neuf millions d'euros. Le planning de construction devra être particulièrement bien géré car il devra accueillir ses premiers élèves à la rentrée 2022.

Le quartier Port Marianne à Montpellier

© Picturereflex - shutterstock

Port Marianne se situe à l'entrée est de la ville de Montpellier depuis l'autoroute A9. Ce quartier récent a été créé il y a tout juste 50 ans, et il est aujourd’hui en pleine expansion. Il est plutôt bien desservi avec deux lignes de tram (T1 et T3) qui le traversent. On y trouve également trois stations de vélos en libre-service.

Profitant de ce dynamisme ambiant, de nombreux bureaux, commerces et programmes immobiliers y voient le jour. Le dernier projet marquant à Port Marianne est l’installation, en 2011, de l'Hôtel de Ville de Montpellier.

Une démographie en croissance

Le quartier de Port Marianne compte près de 7 000 habitants. La moyenne d’âge de sa population est de seulement 34 ans. Ce sont donc principalement des couples avec de jeunes enfants et des jeunes actifs (cadres ou entrepreneurs) qui viennent s’installer dans ce secteur dynamique.

Afin de répondre à leurs besoins, le parc immobilier de Port Marianne est en grande majorité constitué d'appartements (95 % contre seulement 5 % de maisons individuelles). Les locataires représentent 72 % de la population contre seulement 28 % de propriétaires.

Un secteur riche en logements

© Picturereflex - shutterstock

De nombreux projets immobiliers neufs à Port Marianne sont en cours de développement. Ils représentent une belle opportunité pour un investissement locatif ou l’achat d’une résidence principale. En complément, des bureaux et de nouveaux commerces prennent place aux bords du Lez, afin d'offrir plus de facilités aux habitants de ce quartier convoité de Montpellier.

Le secteur de Port Marianne est divisé en plusieurs sous-quartiers, comme :

Les secteurs de la Pompignane et du Millénaire, plutôt résidentiels, sont les plus demandés par les nouveaux arrivants qui souhaitent s’établir à Port Marianne. Tous ces sous-quartiers attractifs sont intéressants pour un achat immobilier, car ils sont à la fois proches du centre de Montpellier, du Lez et de zones commerciales, comme celle de l’Odysseum.

Par ailleurs, le quartier de Port Marianne est éligible à la Loi Pinel. Ainsi, en réalisant un investissement locatif sur le marché immobilier neuf de cette zone A Pinel, il est possible de défiscaliser une partie de son impôt sur le revenu. En 2021, la réduction d’impôt peut s’élever jusqu’à 63 000 €, selon les conditions.

En bref, un nouveau collège ouvrira ses portes, dans moins d’un an, dans le quartier de Port Marianne à Montpellier. L'architecture du futur établissement scolaire sera moderne et répondra à des normes environnementales très exigeantes. Port Marianne est un secteur convoité de la métropole. De plus en plus de familles, de jeunes actifs et d’étudiants viennent en effet s’y installer. Ce secteur s’impose donc comme un territoire attractif pour un projet d’investissement locatif ou pour l’achat d’une résidence principale.

Partager sur