Les Architectes des grands projets immobiliers à Montpellier

Temps de lecture estimé à environ 9 minutes.

Publié le 09 avril 2021 par

Christelle Privat Avatar de l'auteur "Christelle Privat"

SOMMAIRE

Montpellier, la ville millénaire qui voit le jour en l’an 985, est aujourd’hui une métropole moderne et audacieuse où la créativité s’exprime sous toutes ses formes. Avec ses tramways colorés, ses quartiers à l’architecture singulière et ses bâtiments novateurs à l’image de la mairie conçue par l’architecte Jean Nouvel, la ville est devenue reconnaissable pour son urbanisme et ses programmes immobiliers neufs atypiques et originaux.

Mais quels sont les architectes à la manœuvre sur les nouveaux projets immobiliers neufs à Montpellier ? Découvrons les professionnels de renommée internationale et les talentueux artistes de l’urbanisme français qui façonnent la métropole héraultaise ...

Place de la Comédie, Montpellier
© Picturereflex - Shutterstock

Les architectes des grands programmes immobiliers neufs à Montpellier

Le japonais Sou Fujimoto signe l’Arbre Blanc du quartier Richter, à Montpellier

Difficile de ne pas évoquer ce projet immobilier inauguré en 2019. Son architecture transgressive, suscitant tantôt l’indignation, tantôt l’enthousiasme, a été élu plus beau bâtiment résidentiel du monde par le site ArchDaily ! Le Japonais Sou Foujimoto, accompagné des architectes français Nicolas Laisné (Nicolas Laisné Architectes) et Manal Rachdi (OXO Architectes) ont imaginé l’œuvre.

Mais qui est Sou Fujimoto ?

Sou Fujimoto est né en 1971 à Hokkaidō, au Japon. Architecte contemporain, il étudie l’architecture à la faculté d’ingénierie de Tokyo. Aujourd’hui il est à la tête des agences Sou Fujimoto Architectes, basées à Paris et à Tokyo.

L’artiste se fait remarquer en 2005 où il reçoit un prix de l’Architectural Review Awards international (catégorie jeunes architectes). Une distinction qu’il obtient 3 années consécutives. Plus tard la revue Wallpaper lui décerne le Design Award, et beaucoup le voient désormais comme un jeune architecte à suivre.

Quelques projets phares :

Pavillon Naoshima
© Archcultures - Shutterstock

Sa vision de l’architecture

L’architecte revendique son héritage de la culture nippone, mais porte un regard nouveau sur l’architecture. Il innove avec les formes et nomme son style : avenir primitif. Il explique son concept dans son livre éponyme publié en 2008.

Dans son travail, Sou Fijimoto s’inspire des structures organiques et naturelles comme les forêts, les grottes ou les nids et il s’interroge sur les formes d’un habitat intégrant à la fois vie commune et indépendance. L’architecture de ses ouvrages tente d’apporter des solutions en créant des espaces bien définis tout en permettant aux usagers de moduler certains espaces selon leurs besoins. Il faut qu’il y ait des lieux d’appropriation.

Selon lui, l’utilisation d’un seul matériau peut permettre une lecture plus aisée de l’œuvre architecturale. « La matérialité vient donner corps à l’intention spatiale ».

Les contours du projet immobilier Arbre Blanc

L’Arbre Blanc est l’œuvre d’une belle rencontre entre la Méditerranée et le Japon. Livré au printemps 2019, le programme résidentiel de 113 logements, répartis sur 17 étages héberge une galerie d’art, un restaurant et un bar panoramique. Idéalement situé à Port Marianne dans le sous-quartier Richter, le bâtiment se loge au cœur de la ville, en bordure du Lez. Les promoteurs Opalia, Promeo, Evolis et le Crédit Agricole Languedoc Immobilier assurent la construction de l’immeuble.

L’architecture, inspirée d’un arbre est un mélange de béton et d’acier. Les balcons suspendus et les ombrières qui viennent rythmer la façade du bâtiment ont des platelages en bois.

« Pour qu’ils bénéficient tous d’une vue agréable, les architectes ont sculpté le projet grâce à de nombreux tests de volumétrie via des maquettes physiques et 3D. »

« Les proportions des balcons soulignent cette volonté de s’étendre vers l’extérieur, comme les feuilles qui se déploient pour aller chercher la lumière du soleil. »

Chronique Architecture

Pour la petite histoire …

Pour concevoir le projet, les architectes français s’envolent pour le Japon, et planchent 5 jours, tous ensemble dans le studio de l’architecte Foujimoto.

L’Atelier d’Architecture Brenac & Gonzales & Associés dessine la Higher Roch

Le nouveau programme immobilier Higher Roch propose une architecture qui innove dans le quartier de la gare Saint Roch, à Montpellier. La résidence qui verra le jour à la fin de l’année a été pensé par l’Atelier d’Architecture Brenac & Gonzales & Associés, située dans le deuxième arrondissement de Paris.

L’agence Brenac & Gonzales & Associés

L’Atelier d’architecture est fondé dans les années 1980 par les architectes Olivier Brenac et Xavier Gonzales. Olivier Brenac est diplômé de l’Ecole Spécial d’Architecture et possède un master des Ponts et Chaussées en urbanisme. Xavier est diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Belleville, il a été pensionnaire de la Villa Médicis. Jean-Pierre Lévêque, Emmanuel Person et Guillaume Maréchaux ont rejoint l’agence en qualité d’associés.

Aujourd’hui le groupe compte environ 40 collaborateurs qui travaillent dans une ambiance multiculturelle et interdisciplinaire. Ils interviennent sur divers sujets d’architecture : habitat, équipement culturel, bureaux, projets scolaires ou liés à la santé.

Les projets phares de l’agence :

La démarche de l’agence

L’agence d’architecture ne s’enferme pas dans un style prédéfini et ne se met pas d’interdit. Son travail s’axe surtout sur la recherche du mieux-être au sein de différentes typologies d’habitats. Le développement durable est au cœur des projets. Chacun est encouragé à amener sa pierre à l’édifice et la multiculturalité est la bienvenue pour sortir des sentiers battus et se renouveler constamment.

« La modernité, écrit Baudelaire dans-le peintre et la vie moderne– c’est le transitoire, le fugitif, le contingent, la moitié de l’art, dont l’autre moitié est l’éternel et l’immuable. » Au sens Baudelairien, nous nous sentons profondément moderne, car nous souhaitons inscrire notre travail à la fois dans notre temps mais aussi hors du temps, toujours en quête du fugitif et de l’immuable.

Brenac & Gonzales & Associés

Les contours du programme immobilier neuf Higher Rock

Le programme mixte Higher Roch, prend place au sein de la ZAC Saint Roch à Montpellier. Les promoteurs Sogeprom-Pragma et Vinci Immobilier sont en charge de la construction de la tour de 17 niveaux. Sa livraison est prévue pour le quatrième trimestre 2021.

La résidence offrira 77 logements du studio au 4 pièces et certains appartements bénéficieront d’une perspective sur la ville et sur la mer Méditerranée. 3 300 m² de bureaux, et 1 750 m² de commerces font également partie du projet. L’architecture atypique de l’ensemble immobilier présente des « façades ondulantes » avec des extérieurs enveloppant tout l’immeuble.

« On ne vit pas en Méditerranée comme on vit à Paris ou à Lille. La limite entre l’intérieur et l’extérieur est impalpable. On passe d’une manière totalement spontanée, immédiate, entre l’un et l’autre. L’extérieur est comme le négatif de l’intérieur ; c’est l’appartement extérieur en quelque sorte »

Xavier gonzales

Les matériaux de construction retenus sont sobres et les couleurs sont celles des matières brutes. Béton blanc pour le socle, bois pour les balcons, et végétal sur les jardinières des balcons.

Les architectes des grands projets urbains à Montpellier

À Montpellier, les grands projets urbains se multiplient : Cité créative, Cité du numérique Cambacérès, Med Vallée, 5ème ligne de tramway, sont les chantiers imposants qui continuent de faire rayonner la ville.

Le Campus Créatif de Montpellier façonné par l’architecte Lluis Mateo

La Cité Créative est un des grands projets urbains de la ville Montpellier. Le lieu dédié aux industries culturelles et créatives rassemblera des entreprises, des écoles, des infrastructures de loisir et de l’habitat. Le campus créatif est au cœur du projet.

Le projet architectural du campus créatif ESMA, est confié à l’architecte catalan Josep Lluis Mateo, le fondateur des cabinets d'architecture Mateo Arquitectura (Barcelone) et Mateo Architecture (Paris).

Josep Lluis Mateo

Josep Lluis Mateo est né à Barcelone où il étudie l’architecture. Avec plus de 30 années d’expérience, il est aujourd’hui à la tête de deux agences d’architecture et il donne régulièrement des conférences dans des institutions académiques et professionnelles de premier plan. Les 20 professionnels qui l’accompagnent interviennent sur différents types de projets : logements, bureaux, équipements publics, aménagement urbain, etc. Selon le magazine DOMUS, son cabinet d’architecture ferait partie des 100 meilleurs au monde.

les projets notoires

La démarche de l’agence Mateo Arquitectura

Mateoarquitectura est active à l’échelle mondiale et essaie de relier l’intelligence et l’ambition artistique au pragmatisme et l’objectivité.

Les contours du projet

Situé sur l’ancien site de l’École d’Application de l’Infanterie (EAI), le projet prévoit 30 000 m² d’activités tertiaires et commerciales, 2 500 logements, 4 écoles, 4 000 m² d’espace pour accueillir 150 entrepreneurs.

Le Campus créatif qui englobe les écoles ESMA, ETPA, IPESAA et CinéCréatis, est un projet à l’échelle européenne. Josep Lluis Mateo, qui a imaginé le projet, a conçu un bâtiment à la croisée des usages, entre lieu de formation, lieu de tournage, salle d’exposition et habitat étudiant. Au niveau de l’architecture, le budget serré a orienté la réflexion pour arriver à un résultat sobre avec pour matériau principal le béton sous différents aspects (lasuré, sablé et bouchardé). Les besoins en acoustique forts ont également favorisé le choix du béton.

Xaveer de Geyter et le nouveau quartier du numérique Cambacérès

Le nouveau quartier d’affaire livré d’ici la fin de l’année, regroupera des écoles, des entreprises du numérique, plus de 2 000 logements et une Halle de l’innovation (Studio Muoto Architecture). Il est imaginé par l’architecte bruxellois Xeveer de Geyter.

Qui est Xaveer de Geyter

L’architecte belge né à Doornik en Belgique, a travaillé une dizaine d’année pour le cabinet d’architecture OMA, aux côtés de Rem Koolhaas. Il crée sa propre agence d’architecture en 1990 : XDGA.

Quelques-uns de projets de l’agence :

La démarche de l’agence XDGA

« Plutôt que de figer un programme, XDGA détermine les contours d’un environnement souple dans lequel différents scénarios et résultats restent possibles et où l’architecture est un médiateur moderne et énergique qui embrasse les incertitudes d’un avenir à la fois lucide et positif. »

Georges HEINTZ

Les contours du projet Cambacerès

Le quartier mixte qui intégrera le bâtiment de la French Tech, fait également la part belle aux espaces paysagers. Un parc urbain de 30 hectares sera une respiration en pleine ville, avec des jeux pour enfants et des espaces pour les manifestations culturelles et sportives.

Partager sur