Montpellier en lice pour devenir capitale européenne de la culture en 2028

Temps de lecture estimé à environ 7 minutes.
Contrôles :
Avatar de l'auteur "Hervé KOFFEL" Hervé Koffel

le 10 mars 2023

[ mis à jour le 10 mars 2023 ]

SOMMAIRE

Alors que la tradition de l’élection de la capitale européenne de la culture continue, Montpellier a soumis sa candidature pour le titre de l’année 2028 et a récemment été qualifiée pour le second tour. La culture Montpelliéraine étant très riche, il ne fait aucun doute que la ville a toutes ses chances de décrocher le titre. Retour sur ce prix et sur le parcours de Montpellier pour tenter de l’atteindre.

Capitale européenne de la culture, c’est quoi ?

Le concept a été imaginé en 1985 par Melina Mercouri, ancienne actrice ministre de la culture Grecque, et Jack Lang, son homologue français. L’objectif était notamment de promouvoir la richesse et la diversité de la culture européenne et rapprocher les européens sous une même bannière culturelle. Pour les villes désignées, ce titre est un moyen d’avoir un rayonnement international et d’accélérer significativement leur développement culturel, tout en accroissant la visibilité sur des villes qui ne l’étaient pas forcément et en donnant un coup de pouce important au tourisme local.

Les objectifs de l’action, tels qu’institués par l’Union Européenne, sont à la fois généraux et spécifiques.

Les objectifs généraux de l'action sont les suivants:

  • Sauvegarder et promouvoir la diversité des cultures en Europe, et mettre en valeur les traits caractéristiques communs qu'elles partagent, tout en renforçant chez les citoyens le sentiment d'appartenance à un espace culturel commun;
  • favoriser la contribution de la culture au développement à long terme des villes conformément à leurs stratégies et priorités respectives.

Les objectifs spécifiques de l'action sont les suivants:

  • Accroître l'étendue, la diversité et la dimension européenne de l'offre culturelle dans les villes, y compris par la coopération transnationale ;
  • élargir l'accès et la participation à la culture ;
  • renforcer les capacités du secteur culturel et ses liens avec d'autres secteurs ;
  • améliorer l'image internationale des villes grâce à la culture.
Article 2, DÉCISION No 445/2014/UE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 16 avril 2014

Comment sont élues les capitales de européennes de la culture ?

Plusieurs villes sont élues chaque année par le Conseil de l’Union Européenne, après analyse des candidatures avec l’aide d’experts culturels venant de toute l’Europe.

Chaque année sont désignés deux pays hôtes qui devront alors faire un appel à candidatures. Les candidatures sont déposées 6 ans avant l’année capitale. Pendant 2 ans, ces candidatures sont examinées par des experts. L’occasion pour les villes candidates de booster leur offre culturelle et de multiplier les événements, manifestations et projets urbains.

Montpellier capitale européenne de la culture – un artiste de street art qui peint sur un mur
©Nelson Antoine - Shutterstock

Deux villes dans deux États sont alors qualifiées selon les différents critères mis en place par la Commission Européenne, chargée de la gestion du programme. Chacune des villes sélectionnées précise alors son dossier et détaille son plan d’action culturel sur les prochaines années. Une ville par pays est ensuite recommandée par le jury, et celles-ci seront donc officiellement élues “Capitales européennes de la Culture”.

Durant les 4 ans séparant leur désignation à la prise de fonctions en tant que capitales de la culture, les lauréates vont travailler sur leur programmation culturelle qui sera mise en place durant l’année de “mandat”. Depuis le COVID, des manifestations ont dû être déplacées car il n’y a pas eu de capitale en 2021. Les années 2022, 2023 et 2024 auront donc exceptionnellement 3 capitales européennes de la culture au lieu de 2.

Cette année, les capitales sont :

Plusieurs villes françaises ont déjà accédé à cette consécration culturelle convoitée : Paris en 1989, Avignon en 2000, Lille en 2004 et Marseille-Provence en 2013. Cette année seront désignées les capitales européennes de la Culture pour l’année 2028. Les concurrentes sont : Broumov et České Budějovice en République Tchèque ; et Bourges, Clermont-Ferrand, Rouen et donc Montpellier pour la France.

Deux villes de plus ont été retenues dans le cadre des candidatures acceptées pour les pays candidats à l’UE ou membres de l’Association européenne de libre-échange (EFTA – European Free Trade Association) et de l’Espace Économique Européen : Budva au Monténégro et Skopje en Macédoine du Nord.

Montpellier en course pour la Capitale européenne de la Culture en 2028

Le 31 mars 2022, Montpellier annonçait sa candidature au titre de Capitale européenne de la Culture pour l’année 2028. L’association “Montpellier 2028” est alors créée et regroupe 142 communes de l’Hérault qui œuvrent collectivement sur ce vaste et ambitieux projet de propulser Montpellier sur le devant de la scène culturelle internationale.

Un premier appel à projet avait été lancé après l’annonce et avait suscité de nombreuses propositions de projets artistiques et culturels. Fin octobre 2022, un deuxième appel à projet est lancé avec une enveloppe de 700 000€ pour les lauréats, à l’instar du premier appel. L’objectif est de “soutenir des initiatives s’inscrivant dans l’ambition de la candidature autour de ses enjeux, de ses concepts et de ses axes artistiques dévoilés pour l’occasion”. Résolue à remporter ce titre de capitale européenne de la culture, Montpellier a présenté un fil conducteur de son initiative autour de 3 piliers : Relier, Acter, Célébrer.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous

Montpellier 2028 : Qualifiée pour le second tour

Le 1er mars dernier, le Maire de Montpellier Michaël Delafosse ainsi que sa délégation de Montpellier 2028 et le maire de Sète étaient à Paris pour faire le plaidoyer de la candidature de Montpellier-Sète devant un jury européen. Le verdict a été rendu le vendredi 3 mars au Ministère de la Culture : Montpellier est qualifiée pour le prochain tour.

« Montpellier continue de faire se tourner les regards vers elle, pleine de talents, forte de ses convictions, déterminée à défendre la culture et l’Europe. Quand tous les acteurs sont réunis autour d’une même dynamique, Montpellier réussit. Cette annonce témoigne de la force d’un collectif et du pouvoir de l’imaginaire pour inventer une ville et un territoire créatif et respectueux de son environnement. Elle donne à voir les perspectives d’une communauté créée autour des valeurs européennes de liberté, de tolérance et de libre circulation des biens et des personnes. Nous allons continuer de défendre la culture avec les partenaires, sur le chemin de la victoire ».

Michaël Delafosse, Maire de Montpellier (Relayé sur le Site de la ville de Montpellier)
Montpellier capitale européenne de la culture – La Place de la Comédie
©Joaquin Ossorio Castillo - Shutterstock

Les thématiques qui ont fait pencher la balance du jury en faveur de Montpellier tournent autour de la transition écologique, de l’eau et de la mutation urbaine, les points forts de la ville en somme. En effet, ces questions sont au centre de la politique de Montpellier depuis des années et la ville est très engagée écologiquement , il n’y a qu’à voir les nombreuses initiatives écoresponsables, programmes immobiliers neufs décarbonés et les projets urbains favorisant la transition écologique qui sont en cours ou même déjà terminés.

Montpellier a redoublé d’efforts pour proposer des actions culturelles, artistiques et patrimoniales innovantes, et a soutenu une cinquantaine de projets qui ont vu le jour entre les seuls mois de septembre à décembre 2022. Expositions, performances artistiques dansées ou musicales, street art, théâtre... Montpellier a opéré une véritable transformation de la ville par la culture.

”Dès ce soir, une nouvelle étape commence. L’ensemble des forces de Montpellier et de tous ses partenaires va pouvoir accentuer la dynamique et associer plus encore nos acteurs culturels, politiques, économiques et sociaux et plus largement les habitantes et habitants du territoire.

Montrer à l’Europe que la meilleure des Villes est celle qui fédère le plus largement possible, celle qui possède déjà tous les atouts pour valoriser ce continent et qui sait qu’elle doit, par cette candidature, inventer la culture de demain et les relations nouvelles à tous les publics. Un nouveau dossier, plus étoffé encore, sera remis au mois de novembre prochain.

Ce second tour est le premier acte d’un pari réussi.”

Site officiel de Montpellier 2028
Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
Partager sur