Retour sur le dynamique quartier Boutonnet à Montpellier

Temps de lecture estimé à environ 8 minutes.
Avatar de l'auteur "Hervé KOFFEL" Hervé Koffel

le 28 septembre 2022

[ mis à jour le 29 novembre 2022 ]

SOMMAIRE

Le quartier Boutonnet se trouve à Montpellier, la métropole française qui affiche la meilleure croissance démographique depuis des décennies. Urbanisme, manifestations culturelles, développement des mobilités douces et bassins d’emploi fertiles, tous les critères sont réunis pour booster l’attractivité de la ville qui fait preuve d’un développement exceptionnel.

De nombreux quartiers et zones d’activités sont en partie responsables de son succès : Le quartier Antigone et la ZAC Odysseum à l’est, Gambetta et Estanove au sud-ouest ou encore Aiguelongue et Boutonnet au nord, les quartiers montpelliérains font vivre la ville par la construction de nouveaux projets urbains, de programmes immobiliers neufs, l’aménagement de zones végétalisées et la modernisation du bâti existant. Focus sur le quartier Boutonnet à Montpellier, un secteur emblématique qui a évolué en même temps que la ville.

Tour d’horizon du Quartier Boutonnet à Montpellier

C’est au cours du XIXe siècle que l’urbanisation dépasse le centre historique et commence à s’étendre au quartier Boutonnet et alentour. La ville voit notamment l’arrivée de la 1ère ligne de tramway électrifiée en 1897, qui facilite grandement le déplacement entre quartiers. Peu à peu, la ville s’étend et l’architecture haussmanienne commence à habiller les quartiers aux alentours. Situé à deux pas de la Promenade du Peyrou avec l’Aqueduc Saint-Clément et du Centre historique de Montpellier, le quartier Boutonnet au nord est une extension naturelle de l’identité languedocienne.

Dans les années 1970, les constructions à Boutonnet commencent à prendre la forme du faubourg tel que nous le connaissons aujourd’hui, s’articulant autour d’une avenue centrale, dument nommée la rue du Faubourg Boutonnet. Cette rue court du sud du quartier jusqu’au Rond-Point Odette Branger Capion suivi de la Route de Mende qui agit comme le prolongement naturel du faubourg jusqu’aux limites du quartier au nord.

Le quartier s’élargit alors sur deux avenues parallèles au faubourg. L’avenue du Professeur Grasset, au milieu, s’étend également du sud au nord du quartier Boutonnet, depuis la station de tram “Stade Philippidés” jusqu’au CHU de Montpellier. L’avenue Charles Flahault, plus à l’est, part également du Stade Philippidés jusqu’à l’Université de Montpellier – Institut de Pharmacie Industrielle au nord-ouest du quartier. L’avenue est traversée par le Verdanson, un ruisseau qui agit comme une artère de fraîcheur longée de verdure et qui vient habiller l’ouest du quartier Boutonnet. Une zone résolument familiale puisque résidences et établissements scolaires s’y mêlent :

Au nord, entre l’avenue Charles Flahault et la Route de Mende, se trouve une zone très résidentielle constituée de nombreux “pâtés de maisons” symétriques, traversés par l’avenue du Professeur Grasset.. L’est du Faubourg du Boutonnet laisse place à des résidences disposées de manière plus erratique, ponctuées par des espaces verts. Le tout a des allures de petit village français, où charme et sérénité semblent être les maîtres-mots.

Plan du quartier Boutonnet à Montpellier

©Google 2022

Quartier Boutonnet : entre la vie étudiante et l’habitat familial

Le quartier Boutonnet est très résidentiel à la base, dû à la construction de nombreux immeubles d’appartements dans le vieux faubourg et plus tard, de maisons individuelles autour de celui-ci. L’arrivée de la Cité Universitaire du CROUS va dynamiser le quartier en lui injectant une population étudiante.

Sa proximité avec l’Université Montpellier 3 Paul Valéry, située à moins de 10 minutes à pied de l’extrémité nord du quartier, et sa desserte très efficace de transports en commun avec de nombreux bus et trams, en font un quartier idéal pour les jeunes. De plus, la Faculté de Pharmacie au nord-ouest du quartier et le CHU Saint-Éloi sont à 5 minutes à vélo l’un de l’autre, de quoi renforcer l’attractivité du quartier pour les étudiants en sciences médicales comme pour les actifs de ce milieu.

Aujourd’hui, le quartier Boutonnet à Montpellier compte environ 14 000 habitants, majoritairement des jeunes actifs ou des étudiants. La moyenne d’âge y est de 37 ans et les locataires représentent 71% des résidents. C’est un endroit jeune et animé peuplé de restaurants, commerces et infrastructures de sports et loisirs avec terrains de tennis, football ou encore athlétisme. C’est d’ailleurs à Boutonnet également que se trouve le CREPS de Montpellier et ses installations sportives. Le quartier produit son lot d’événements culturels comme les Boutographies, festival européen de photographie ou encore le festival des fanfares à la mi-juin.

©Google 2022
Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
04 11 93 73 34

Quartier Boutonnet : les avis

Ce qui ressort le plus lorsque l’on s’intéresse aux expériences relatées des habitants ou anciens résidents du quartier Boutonnet, c’est certainement le côté pratique et très bien desservi par les transports. Le quartier dispose de tous les commerces et services nécessaires à la vie de tous les jours et ceux-ci sont accessibles très facilement à pied ou à vélo, quant au centre-ville de Montpellier, il n’est qu’à une dizaine de minutes en tram.

L’argument de la “jeunesse” revient souvent aussi lorsque l’on parle du quartier Boutonnet. La population est dynamique et c’est tout naturellement que des cafés, restaurants et bars s’y sont installés pour animer le quartier. Plusieurs tranches d’âge se côtoient chaleureusement et dans le respect, les habitants vivent dans une atmosphère agréable. La belle architecture typique est également citée dans les avis sur le quartier Boutonnet à Montpellier, ainsi que les nombreux espaces verts et rues piétonnes qui font réellement respirer la ville et favorisent les balades dominicales.

Un quartier proche de ses résidents

Le 27 mars 2022 se tenait également la 4ème édition des “dimanches de respiration” dans le quartier Boutonnet. Une initiative de la ville de Montpellier dont le principe est de fermer une certaine zone aux voitures pour que les habitants puissent se réapproprier le quartier et créer un moment de convivialité où les résidents pourront se retrouver et profiter de leur quartier. Des activités et animations culturelles, musicales, sportives ou même gustatives sont proposées lors de ces dimanches “au vert”. L’édition qui s’est déroulée en mars dans le quartier Boutonnet était également l’occasion d’inaugurer le nouveau parc Suzanne Babut sur la rue Lakanal, un espace vert supplémentaire pour rajouter à la quiétude du quartier.

Ce dimanche de respiration fut l’occasion pour le maire de Montpellier, Michaël Delafosse, de soumettre aux résidents une concertation pour “repenser ensemble une ville à l’échelle humaine, des quartiers à vivre”. Dans le cadre de l’initiative "Quartiers apaisés : Beaux-Arts-Boutonnet", la ville souhaite que les résidents puissent proposer leurs idées pour améliorer leur quartier, afin qu’il s’impose de plus en plus comme l’un des meilleurs endroits où vivre à Montpellier.

”Plusieurs projets d’espaces publics sont programmés à l’échelle des deux quartiers : en particulier la rénovation de la partie basse de la rue du Faubourg Boutonnet ou celle de la place Emile Combes aux Beaux-Arts. Une première réunion publique est organisée le 11 mai pour que les habitants soient informés et qu’ils puissent contribuer et partager leurs idées. Les réflexions en cours sur les lieux de projets pour l’amélioration urbaine des quartiers seront partagées. C’est le sens de la démarche qui s’engage pour vous et avec vous. Nous espérons que vous serez nombreux à y participer dans l’esprit de renouveau démocratique que nous souhaitons pour Montpellier.”

Michaël Delafosse, Maire de Montpellier
© KENG MERRY paper art - Shutterstock

L’immobilier neuf dans le quartier Boutonnet

Étant un quartier à fort dynamisme de Montpellier, avec une tension locative élevée, Boutonnet attire forcément l’œil des promoteurs immobiliers, et donc des investisseurs. Souvent associé à son quartier voisin, les Beaux-Arts, on trouve dans la zone de nombreux logements neufs en commercialisation. Du studio au 5 pièces, les appartements neufs à Boutonnet sont idéalement placés, pour habiter comme pour investir.

De plus, Boutonnet fait partie des rares quartiers où le prix au mètre carré du neuf a baissé comparé à l’année dernière (-4%). En août 2022, le prix du neuf était de 5441€/m².

Investir en loi Pinel à Boutonnet

En tant que quartier très prisé dans une des principales villes de France, les résidences neuves qui sortent de terre à Boutonnet sont bien évidemment éligibles à la loi Pinel.

Ce dispositif de défiscalisation permet de bénéficier d’une réduction d’impôt conséquente en réalisant un investissement locatif dans l’immobilier neuf. Selon la durée de location, un investissement Pinel peut octroyer jusqu’à 63 000€ en réduction d’impôt.

Voici les conditions nécessaires à remplir pour bénéficier des avantages fiscaux d’un investissement locatif en loi Pinel à Boutonnet :

Si tous les critères sont réunis, alors l’investisseur pourra bénéficier de la réduction d’impôt prévue par la loi Pinel pour son appartement neuf quartier Boutonnet à Montpellier. Cette réduction est exprimée en pourcentage sur le prix d’achat du bien. Attention cependant, à partir du 1er janvier 2023, les taux Pinel vont baisser progressivement pour laisser place au dispositif Pinel + qui finira par remplacer son prédécesseur fin 2024.

Durée d'engagement 2021-2022 2023 2024
6 ans 12 % 10,5 % 9 %
9 ans 18 % 15 % 12 %
12 ans 21 % 17,5 % 14 %
Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
04 11 93 73 34
Partager sur