JaySi / Shutterstock.com

Montpellier et l’environnement

Publié le 30 décembre 2019 par
Gilles Vidotto
Avatar Gilles VIDOTTO
Vue aérienne sur la ville de Montpellier

Depuis 2006, Montpellier Méditerranée Métropole s’est engagée dans la voie du développement durable et du respect de l’environnement. Pour cela, la ville organise ses actions autour de trois principaux facteurs :

  • le traitement des déchets,
  • la préservation de la qualité de l’air,
  • la prévention du bruit dans l’environnement.
  • Plusieurs plans d’actions sont mis en place, et ce depuis de nombreuses années déjà. Toutefois, de nouvelles opérations se réalisent. En outre, la municipalité s’est dernièrement engagée pour déploiement des zones à faibles émissions de GES (Gaz à Effet de Serre). L’ensemble des secteurs d’activités semblent être concernés, l’objectif final étant de proposer un cadre de vie plus propre, plus sain et plus respectueux de l’environnement.

    Le traitement des déchets à Montpellier

    La ville de Montpellier a opté depuis 1994 pour le tri sélectif. Dès que le centre de tri Demeter, installé dans le quartier de la Croix d’Argent, est sorti de terre le mode de traitement des déchets a complètement modifié le quotidien des Montpelliérains. Effectivement, ils sont invités à séparer les déchets possiblement recyclables : papier, carton, plastique, fer et aluminium, des ordures ménagères.

    La ville de Montpellier, qui est en continuelle croissance, requiert des équipements adaptés aux besoins actuels. C’est pour cela, qu’un important investissement de la part de la ville a été effectué pour que des extensions viennent compléter, dès 2019, l’actuel centre de tri. La capacité de tri aura considérablement augmenté, puisqu’elle passera de 22.000 à 35.000 tonnes.

    Des rendez-vous mensuels pour nettoyer la ville à Montpellier

    L’espace de coworking numérique Square Cocoon a lancé l’initiative, à l’occasion du rassemblement World Cleanup Day, d’établir un rendez-vous mensuel pour nettoyer la ville de Montpellier. Lors du premier rendez-vous, qui s’est établi le 15 septembre 2018, ce sont près de 250 kilos de déchets qui ont été récoltés par les participants en seulement une heure.

    ”J’ai contacté la Métropole qui nous fournit gentiment des gants, des sacs poubelles et des pinces. Il est grand temps de faire prendre conscience aux citoyens du problème écologique évident”, confie Eva, la gérante de l’espace de coworking Square Cocoon.

    Montpellier et la préservation de la qualité de l’air

    Depuis novembre 2006, le Plan de Protection de l’Atmosphère (PPA) a été adopté par la ville de Montpellier. Celui-ci a pour vocation principale de protéger la santé des populations et de l’environnement. Pour cela, les concentrations en polluants dans l’air sont sans cesse analysées pour qu’elles restent à des niveaux inférieurs aux valeurs réglementaires. Le projet de PPA a été adopté par l’ensemble des villes situées dans l’aire urbaine de Montpellier. Au total, ce sont 115 communes qui s’inscrivent dans la programmation du PPA.

    La ville de Montpellier se mobilise pour la limitation des véhicules polluants

    Le tramway de Montpellier à l'arrêt à une station

    Montpellier est encore loin d’avoir franchi l’étape de la suppression totale des véhicules polluants dans son centre historique, mais la métropole a pris l’engagement de déployer une Zone à faibles émissions (ZFE) d’ici la fin de l’année 2020. Concrètement, cette décision se traduit par la volonté de limiter la circulation des véhicules les plus polluants. Une décision qui aura pour impact direct l’amélioration de la qualité de l’air.

    Toutefois, la constitution d’un ZFE n’est parfaitement efficace que lorsqu’elle est complétée par d’autres mesures. Pour cela, Montpellier Méditerranée Métropole a élaboré une “feuille de route air”. Cette dernière se compose d’une vingtaine d’actions devant être mises en place d’ici 2022. 660M€ ont été investis par la métropole pour que ce projet puisse être réalisé.

    Si Montpellier adopte aujourd’hui l’ensemble des mesures et se dirige dans la voie d’un centre historique préservé des véhicules à moteur polluants, c’est grâce aux nombreuses opportunités de transports en commun qui y sont développées. En outre, quatre lignes de tramway sont déployées au sein de la métropole, mais la ville est actuellement en cours d’étude pour l’éventuelle installation d’une cinquième ligne de tramway.

    La prévention du bruit dans l’environnement

    La prévention du bruit dans l’environnement a pour principal but de protéger les citoyens des risques acoustiques. Ces derniers concernent notamment les survols aériens, les transports en commun, les autoroutes, les infrastructures lourdes ainsi que les lignes de TGV.

    Le plan d’action : Schéma de Cohérence Territoriale, s’inscrit pleinement dans le cadre du développement durable. Il vise à créer un véritable cadre de vie serein pour les habitants de Montpellier.

Vous souhaitez
bénéficier de conseils
d'experts immobiliers ?