Quel renouvellement urbain à la Mosson à Montpellier ?

Temps de lecture estimé à environ 7 minutes.
Avatar de l'auteur "Miora R." Miora R.

le 23 juin 2021

SOMMAIRE

Le quartier de Mosson, à Montpellier, qui compte actuellement 24 000 habitants, fait l’objet d’un projet de renouvellement urbain à long terme. Les travaux seront effectués sur un périmètre d’intervention assez large qui touchera l’espace public, l’habitat, le développement économique et les équipements. C’est un projet retenu d’intérêt général par L’ANRU (Agence National pour la Rénovation Urbaine) et qui s’inscrit dans le cadre du NPNRU (Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain). Il sera financé, en majorité, par la Ville de Montpellier, l’ANRU et la Métropole. Son élaboration sera le fruit d’une concertation avec les associations locales, les habitants et toutes les personnes concernées. Voyons de plus près les détails de ce renouvellement urbain à la Mosson, qui répondra sûrement à une partie de la demande en appartement neuf à Montpellier.

Mosson : des projets de renouvellement jusqu’en 2040

Le quartier de Mosson, situé au nord-ouest de Montpellier, va connaître un grand projet de renouvellement urbain dans les années à venir. Les habitants du quartier sont invités à co-construire sa mise en œuvre opérationnelle autour de la maison du projet, qui a été inaugurée en mars 2020. Le projet, nommé « Ensemble pour la Paillade », s’articule autour de 4 grands principes :

© A G Baxter - Shutterstock

Un projet mis en place et élaboré avec les habitants

Des membres des conseils citoyens, des acteurs locaux, des associations et les habitants sont associés au projet depuis l’automne 2018 en utilisant la méthode « quick win ». Cette dernière consiste à se fier à leur expertise afin de pouvoir identifier les aménagements légers à réaliser sur l’espace public. Il faut savoir que la co-construction devra se poursuivre avec eux tout au long du projet.

L’étape de la co-construction a désormais un lieu dédié depuis mars 2020 : la Maison du projet. Elle est installée au cœur de la Mosson et est destinée à favoriser de manière efficace toutes les pratiques démocratiques dans ce quartier prioritaire de la métropole montpelliéraine. La SA3M a été désignée comme opérateur public du projet et a déjà introduit ses équipes opérationnelles dans l’objectif d’effectuer des échanges et de débattre sur l’avenir du quartier.

La Maison de projet de Mosson

Les Maisons de projet font partie intégrante du dispositif qui est prévu par la loi de Programmation pour la ville et la cohésion urbaine (21 février 2014). C’est sur ces Maisons que s’appuie la co-construction de la politique de la ville. Le nouveau lieu de concertation et de mise en place des politiques publiques est installé en plein cœur de Mosson et sera bientôt ouvert aux parties concernées (acteurs locaux, conseils citoyens, habitants, etc.). La mise en œuvre opérationnelle du projet de renouvellement urbain dans le quartier s’est traduite par la signature d’une convention avec les différents partenaires (collectivités, bailleurs…) et l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine en 2020. Toutefois, Montpellier Méditerranée Métropole a souhaité mettre sa Maison de projet en place sans attendre la réalisation de la signature de la convention pour amorcer rapidement la co-construction. Elle permettra d’accueillir toutes les équipes opérationnelles de la SA3M et de constituer un lieu dédié à l’information des habitants sur les détails du projet de renouvellement urbain du quartier de Mosson.

Les objectifs de la Maison de projet sont pluriels :

Comment fonctionne la Maison de projet ?

La Maison de projet à Mosson est installée pour le moment dans les locaux de cap Dou Mail, accessible depuis l’avenue de Heidelberg, et dispose d’une superficie de 180 m2. Elle est composée d’une salle d’accueil et de 8 bureaux. Sa vocation première est de mettre l’équipe dédiée de l’aménageur SA3M en lien et de permettre la mise en œuvre du projet urbain sur plusieurs missions :

La salle de réunion de la Maison de projet permettra aussi de tenir des réunions techniques internes pour la maîtrise d’œuvre urbaine ainsi que des rencontres avec les associations, les conseils citoyens et les partenaires dans le cadre d’élaboration et de suivi de projets.

© JaySi - Shutterstock

Un appel à idées pour le renouvellement du stade de la Mosson

La transformation du stade de la Mosson fait partie du renouvellement urbain prévu dans le quartier. Pour cela, la Métropole lancera prochainement une grande concertation dans l’objectif de récolter des idées innovantes. Le conseil de Métropole de Montpellier a eu lieu au début du mois de juin. Durant la conférence, Christian Assaf et Hervé Martin, respectivement délégués aux sports à la Métropole et à la Ville, ont présenté un appel à idées pour le devenir du stade. L’enceinte sera intégrée au projet de renouvellement urbain ANRU qui concerne les quartiers Cévennes et Mosson. Dans le cadre de la Commission nationale du débat public sur ce sujet, une concertation va avoir lieu au plus tard au mois de septembre afin que les amoureux de football et les supporters puissent s’exprimer sur le nouveau stade.

Michaël Delafosse, le dirigeant de Montpellier Méditerranée Métropole, a précisé qu’une concertation allait être organisée fin 2021 sur ce projet. Il rajoute que le stade est une zone inondable du PPRI et doit fait l’objet d’une destruction des deux ailes. Par un appel à idées, son objectif est de travailler de près avec les habitants au niveau international sur un grand projet autour du sport qui sera un lieu d’attractivité de qualité à Mosson toutes les semaines. L’enjeu principal est alors de faire vivre le quartier, mais aussi de le raccrocher à la ville.

Une base solide avec des idées innovantes

L’appel à idées s’adresse avant tout aux usagers et habitants de la Paillade, aux quartiers voisins et aux Montpelliérains. Les modalités de cette consultation devront faire transparaître le caractère singulier du futur équipement. La consultation sera également orientée vers des acteurs et professionnels de grands équipements, de reconversion de lieux et de création d’animation de sites urbains. La Métropole travaillera avec un prestataire pour mener cette concertation à bien. Il aura pour mission de faire émerger les idées innovantes, mais qui pourront tout de même permettre la mise en valeur de l’histoire du lieu. La phase de concertation plus formalisée et de programmation pourra être engagée à l’issue de cette première phase, aux alentours du second semestre 2022.

Intégration du centre commercial Saint-Paul à l’ANRU

Le président de la Métropole, après une rencontre avec le directeur de l’ANRU, Nicolas Grivel, a annoncé que le centre commercial Saint-Paul sera bien intégré dans l’ANRU, même s’il n’est pas dans son périmètre. Afin de déterminer les éléments de transformation de ce lieu, une enquête sera réalisée dans les prochains mois auprès des commerçants.

Les opérations du projet de renouvellement urbain à la Mosson devraient être toutes engagées d’ici la fin 2024 et pourront répondre à l’attente sociale des habitants. L’ensemble du projet urbain durable de Mosson pourrait aboutir à l’horizon 2040.

Partager sur