Cambacérès à Montpellier : où en est le chantier ?

Temps de lecture estimé à environ 6 minutes.
Avatar de l'auteur "Miora R." Miora R.

le 30 juin 2021

SOMMAIRE

La création du quartier Cambacérès à Montpellier a été validée en 2018 par la métropole. Représentant un nouveau pôle d’innovation, Cambacérès jouera un rôle important dans l’attractivité du secteur de la gare Sud. Ces travaux font partie des mutations de l’environnement urbain que subit Montpellier depuis de nombreuses années. Le quartier est délimité au nord par le CC Odysseum et au sud par le domaine du Mas Rouge. Ce coin de la commune est aujourd’hui en phase de devenir un quartier prisé, avec des lieux d’échanges, des espaces événementiels et de co-working, des commerces et des établissements d’enseignement. Grâce à ce vaste chantier, les ventes d’appartements neufs à Montpellier devraient connaître une augmentation considérable dans un avenir proche.

Cambacérès : place à l’immobilier tertiaire

Le projet du nouveau quartier Cambacérès est surtout axé sur l’immobilier tertiaire comme le confirme la création de la Halle French Tech (pose de la première pierre en 2019). Afin d’accueillir au mieux les entreprises et les start-ups, des lieux d’échanges et des espaces de travail sont prévus. La ZAC Cambacérès à Montpellier, s’étalant sur 60 hectares, prévoyait initialement d’accueillir un parc de logements mixtes, mais après la décision prise au conseil de la métropole le 23 novembre 2020, le projet n’aboutira pas. En effet, Coralie Mantion, l’élue écologiste et vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole, et la ville ont souhaité préserver la zone sud-ouest de la ville, qui est déjà enclavée par les constructions de la ZAC et la récente gare.

Cambacérès est, cependant, toujours destinée à devenir un épicentre de l’innovation de « la surdouée », notamment avec la Halle French Tech. Le secteur reste un choix qui s’impose dans l’investissement immobilier neuf, à seulement quelques minutes en voiture de Port Marianne. Par ailleurs, l’emplacement du quartier est stratégique par rapport à la métropole, puisque les habitants auront un accès direct à la gare Montpellier Sud de France. Cambacérès sera desservi par la ligne 1 du tramway et se trouve à proximité de l’Aéroport Montpellier Méditerranée.

La Halle de l’innovation

Il s’agit du projet qui est le mieux avancé dans la construction du nouveau quartier. La Halle de l’innovation s’installe sur une surface de plancher de 8 000 m2 et accueillera la French Tech, ses start-ups de l’innovation et du numérique actuellement implantés dans l’ancienne mairie, au cœur de Montpellier. Le bâtiment devrait être livré à l’horizon 2022, après la réalisation des travaux d’aménagement intérieur à la fin de l’année 2021. La Halle est destinée à devenir un lieu d’échanges et de rencontres entre les différents acteurs de l’innovation dans la commune. À terme, le bâtiment sera composé de plusieurs espaces de démonstration, de rencontres et d’espaces de travail. La Halle, qui sera accessible 24 h/24, pourra également devenir un lieu d’événements : expositions, conférences, concerts, etc. Le directeur de la SA3M précise que « la Halle de l’innovation est le premier à voir le jour. C’est un projet ouvert sur le quartier et surtout sur l’innovation ».

La Halle Nova

La Halle Nova fait partie des trois projets qui sont orientés vers les étudiants. C’est la Mediaschool qui prendra place dans cette future Halle. Les deux autres sont l’école privée d’enseignement supérieur basée sur le numérique Ynov et la Montpellier Business School. Le bâtiment occupera une superficie de 8 000 m2 de surface de plancher (SDP) et est attendu pour 2024. Il pourra accueillir 1 200 étudiants au total et disposera d’un hôtel 3 étoiles de 100 chambres. La halle, étirée le long de l’A709, comprendra donc : des bureaux pour le secteur tertiaire, des commerces de proximité, une crèche, une conciergerie, des espaces de coworking et des espaces de restauration.

La Business School et la CCI

L’ex-Sup de co prendra ses quartiers à Cambacérès dans un bâtiment de 30 000 m2 à la rentrée 2024. Montpellier Business School occupera 20 000 m2 et le CFA Purple campus s’étendra sur une surface de 6 000 m2. Le président de la CCI, André Deljarry, confie que la CCI régionale (actuellement à Pérols) et le siège de la CCI Hérault (qui est à l’aéroport) y seront également installés. Une réunion avec tous les décideurs a eu lieu récemment, ce qui a permis de sélectionner les quatre architectes qui s’occuperont du projet, dont un tiré par le cabinet Fontès et un Japonais. Pour détailler leurs propositions, ils bénéficieront d’une enveloppe estimée à 120 000 €. Une fois le projet réalisé, la MBS pourra ouvrir ses portes à 5 000 étudiants, contre 3 500 aujourd’hui.

Les étudiants devraient rapidement trouver un appartement grâce aux 800 logements étudiants qui seront prochainement construits à côté de la clinique du Millénaire, à la ZAC République. Parmi les moyens de déplacement prévus dans les campus, des trottinettes sont prévues, avec en plus la promesse de l’arrivée du tramway en 2024.

Environ 300 millions d’euros sont envisagés pour les travaux qui s’étaleront sur 4 ans. Cette somme sera répartie entre Cambacérès et la construction de logements pour les étudiants. Ainsi, 90 millions d’euros, dont 25 millions d’euros de participation de la Région Occitanie, seront utilisés à Cambacérès et 100 millions d’euros pour la construction des 800 logements étudiants. Il y aura 400 places de parking sous la résidence étudiante et 400 places sur toute la MBS. Le reste de l’enveloppe prévue est consacré à la transformation du site d’Alco. André Deljarry précise qu’au total, 120 millions d’euros sont prévus, avec des logements sur 44 000 m2, notamment. Il est envisageable d’y trouver une crèche, une école et des bureaux.

Des bureaux sur 32 000 m2

Les activités de bureaux seront évidemment développées. Le projet a été validé, il s’agit d’un ensemble immobilier de bureaux qui s’étalera sur 32 000 m2 de surface de plancher. Les travaux de construction démarreront au printemps 2021 pour des livraisons prévues vers la fin 2023.

Aucun logement à Cambacérès

Aux prémices du projet, le futur quartier Cambacérès était un terrain placé entre les deux autoroutes dans lequel s’installait le château de la Mogère. Le sud-ouest de Montpellier est une des zones les plus polluées de la ville, et la création de logements étudiants sur la ZAC Cambacérès a suscité de nombreuses inquiétudes. Coralie Mantion a été très claire sur le sujet, il n’y aura pas de logements dans le quartier, même si certaines personnes déplorent le manque de mixité fonctionnelle dans ce secteur. Elle affirme qu’il n’y aura donc ni logements sociaux ni logements étudiants à Cambacérès, car il serait irresponsable de loger des habitants dans cette zone.

Michaël Delafosse précise que les logements étudiants prévus pour Montpellier Business School ne seront pas installés dans cette zone et que les cessions foncières qui ont déjà été engagées sont prévues pour des réseaux aménagés dans l’objectif d’implanter des activités d’ordre économique.

La vice-présidente déléguée à l’aménagement durable du territoire, à l’urbanisme et à la maîtrise foncière précise qu’elle est en train de travailler avec ses équipes afin de préserver les espaces naturels, d’une part, et de recréer un corridor écologique d’autre part. Rappelons que pour l’heure, seule la gare Sud de France est installée dans le futur quartier, en attendant la fin du chantier de construction de la Montpellier Business School et de la Halle French Tech.

Partager sur