Début des travaux pour la ligne 5 du tramway à Montpellier

Temps de lecture estimé à environ 6 minutes.
Avatar de l'auteur "Miora R." Miora R.

le 01 décembre 2021

SOMMAIRE

Le chantier de la ligne 5 du tramway à Montpellier a officiellement débuté le lundi 25 octobre dernier, dans l’ancien quartier Croix d’Argent, aujourd’hui devenu le quartier de la Cité Créative. Rappelons que les travaux ont déjà commencé au nord de la ville depuis quelques mois. Selon les prévisions, 18 mois de gros travaux seront nécessaires pour achever ce projet de grande envergure. Ce nouveau tracé va certainement donner un grand coup de pouce au marché de l’immobilier neuf à Montpellier, étant donné que certaines communes seront désormais à moins d’une demi-heure du centre-ville. Quelles sont les étapes à franchir pour le tramway à Montpellier et sa ligne 5 ? Les réponses dans cet article.

Les travaux dans le secteur ouest débutent par la destruction d’un pont historique

©Google 2021

Lors de la cérémonie d’ouverture du chantier du tramway à Montpellier, la ligne 5, la vice-présidente de la Métropole chargée des transports et des mobilités actives, Julie Frêche, avait fait un récapitulatif du projet dont la facture atteint les 495 millions d’euros. Les ouvriers ont ensuite commencé le chantier de manière symbolique, en détruisant l’ancien pont de l’EAI (École d’Application de l’Infanterie), rue des Chasseurs. Le pont, d’une longueur de 74 mètres, était utilisé autrefois par les chars d’assaut pour faire la liaison entre la caserne et le champ de manœuvres (actuellement devenu le parc Montcalm). Son exploitation a cessé dès le départ de l’armée. Les opérations de destruction du pont devraient normalement prendre deux semaines, soit jusqu’au 7 novembre selon le calendrier des travaux. Durant la démolition, la rue des Chasseurs restera fermée, de l’entrée du Parc Montcalm au croisement de la rue Fontcouverte.

L’opération de démolition du pont doit se faire par portion. La construction repose sur une poutre de forme trapézoïdale de 74 m de long et de 8 m de large, dont la partie principale se trouve au-dessus de la rue des Chasseurs. Une destruction latérale de toutes les portions du pont est impossible pour ce projet à cause de l’accès au Parc Montcalm, situé à l’Est, et le parking de la gendarmerie situé à l’Ouest.

Une sécurité renforcée autour du chantier

Pour assurer la sécurité du grand public à proximité du chantier de démolition du pont, un balisage spécifique a été mis en place. Par ailleurs, des mesures ont également été prises pour protéger efficacement le revêtement routier de la rue attenante, et pour éviter les dégâts que pourrait subir le mur de soutènement longeant la rue des Chasseurs qui accueille une riche biodiversité.

Un programme chargé

Les travaux de rénovation des réseaux devraient commencer à partir du mois de novembre et la mise en place des équipements et des infrastructures au second semestre 2022. Normalement, les premières marches à blanc devraient débuter fin 2025, avant la mise en service définitive. La ligne 5 de tramway à Montpellier est un projet proposant diverses solutions de mobilité décarbonée, une bonne nouvelle pour cette zone encore en mutation.

Les chiffres de la ligne 5 du tramway à Montpellier

La future ligne de tramway de Montpellier permettra de relier Clapiers, situé au nord de la ville, à Lavérune, situé au sud-ouest. Les travaux prévus comprennent la création de 27 stations sur 16 km de rails. En autres, deux parkings relais, à Girac et à Genevau, vont être aménagés. En moyenne, il faudra 45 minutes au tramway pour parcourir la ligne 5. Le délai d’un tramway toutes les 6 minutes devrait être respecté sur la ligne 5, à l’instar des 4 autres lignes. Par ailleurs, la future ligne de tram accueillera autour de 80 000 voyageurs par jours selon les premières estimations de la Métropole.

Vers un rééquilibrage de la ville

© RossHelen - Shutterstock

Le rééquilibrage de la ville est l’ambition du programme de construction de la ligne 5 du tramway à Montpellier. Rappelons qu’aux prémices du projet, le lancement de la ligne a été prévu en 2027. Il a finalement été annoncé qu’il serait programmé pour 2025. Julie Frêche a expliqué, lors de la conférence de presse organisée pour le lancement des travaux pour le tracé de la ligne 5 à Montpellier, que la réduction du temps des travaux veut répondre aux demandes des habitants de nombreux quartiers qui n’ont pas pu profiter de la mobilité. Parmi les « grands oubliés », on citera les quartiers du Val de Croze, d’Ovalie, de la Cité Gély, d’Estanove, du Pas de Loup ainsi que les communes présentes dans la partie ouest de Montpellier.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
04 11 93 73 34

Le projet de Gennevaux classé sans suite ?

Le projet de construction d’un pont au niveau du rond-point de Gennevaux (ou « chez Paulette ») reste aujourd’hui au point mort. Il aurait dû coûter 38 millions d’euros et a été présenté à l’époque par la majorité municipale de Philippe Saurel, ancien maire de Montpellier. La vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole a expliqué qu’il était impensable qu’ils ne mettent aucun argent public dans la réalisation de cette infrastructure. Les travaux d’aménagement concernant le COM (contournement Ouest de Montpellier) avaient pourtant été reconnus d’utilité publique le 2 septembre dernier. La Métropole a souligné qu’elle défend l’adossement à la concession ainsi que le prolongement de la concession à Vinci pour la réalisation du COM.

D’un autre côté, les alliés Verts de la majorité socialiste ne sont pas du tout d’accords avec ce contournement. La vice-présidente de la Métropole en charge de l’aménagement durable du territoire, Coralie Mantion (Europe Écologie Les Verts), a précisé qu’il s’agit ici d’une divergence d’opinions avec le parti socialiste. Elle souligne qu’il est totalement inutile de passer cette route à 2 fois 2 voies, car cela pourrait inciter les camions empruntant l’A9 à l’utiliser pour rejoindre plus rapidement l’A750. Si cela se produit, on aura plus de trafic et donc plus de pollution dans la partie ouest de Montpellier conclut-elle.

Les principaux objectifs de la ligne 5 du tramway à Montpellier

La Métropole a défini différents objectifs pour la création de la ligne 5 du tramway à Montpellier :

Une place particulière accordée à la végétalisation

La Métropole de Montpellier prévoit de planter 50 000 arbres en tout pour le projet de la ligne 5 du tramway. Selon les détails des travaux, 1 200 arbres seront plantés le long des rails, ainsi que des pistes cyclables. L’objectif est avant tout d’ombrager ces parties. Le maire de la ville a expliqué il y a quelques mois qu’il est particulièrement important que les habitants puissent se rapprocher le plus possible des espaces verts, qui sont aujourd’hui nombreux et préservés. Un autre objectif de la ligne est aussi d’arriver à atteindre l’ambition « d’un parc situé à moins de 15 minutes pour chaque habitant ».

Une identité visuelle sur le thème de la science et de la botanique

Depuis toujours, la réputation du tramway montpelliérain s’est en partie construite sur la qualité de ses habillages artistiques. Après « Les hirondelles » pour la ligne 1, « Les fleurs » pour la ligne 2, « Les fonds aquatiques » pour la ligne 3 et « La robe dorée » pour la ligne 4, la ligne 5 devrait être aussi originale. Le design de la ligne 5 du tramway à Montpellier sera sur le thème de la science et de la botanique. L’appel à candidatures a été lancé en mai 2021 pour la création de ce nouvel habillage, ainsi que pour la réalisation des œuvres d’art sur le même thème sur la Place du 8 mai 1945 et sur la Place de la Voie Domitienne.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
04 11 93 73 34
Partager sur