Toutes les aides en 2023 pour les primo-accédants

Temps de lecture estimé à environ 5 minutes.
Contrôles :
Avatar de l'auteur "Groupe IMMO9" Groupe IMMO9

le 17 mars 2023

[ mis à jour le 17 mars 2023 ]

SOMMAIRE

Vous rêvez de devenir propriétaire ?

Hausse des prix des logements, augmentation des taux de crédit immobilier, critères d’octroi d’emprunt qui se durcissent, réglementations énergétiques qui influent sur la valeur des biens, etc. La situation en 2023 peut paraître complexe même pour les investisseurs immobiliers confirmés. Alors si vous achetez votre première résidence principale, vous pourriez douter encore plus quant à la faisabilité de votre projet. Sachez toutefois que pour le financement, plusieurs aides existent. Et pour accéder à ces dispositifs de soutien à l'accession, contactez CAFPI, votre courtier en crédit immobilier à Montpellier !

Le prêt à taux zéro (PTZ)

Le prêt à taux zéro (PTZ) est un programme d’aide à l’accession mis en place par l’État. Il est destiné aux primo-accédants dont les revenus sont considérés comme modestes ou intermédiaires. De ce fait, l’octroi de ce prêt sans intérêt est régi par un plafond de ressources. Pour l’obtenir, il faudra s’adresser aux établissements financiers signataires de la convention avec l’État.

Bon à savoir : Vous êtes considéré comme étant un primo-accédant si vous n’avez pas été propriétaire de votre résidence principale durant les deux dernières années.

Vous êtes à la recherche d’un organisme adhérant à ce programme ? Tournez-vous vers CAFPI ! Vous aurez alors à votre disposition, une expertise sur le crédit immobilier en plus de la centaine de banques dont nous sommes partenaires. Il vous sera alors facile de trouver le meilleur taux ; surtout que le PTZ ne peut financer l’achat de votre résidence principale dans son entièreté. Il n’intervient qu’en tant que complément d’un prêt pour l’acquisition d’un logement neuf ou ancien avec des travaux de rénovation.

La délivrance et le montant du prêt à taux zéro dépendront de/du :

Notez que le PTZ est reconduit jusqu'à fin 2023.

© Pixel-Shot - Shutterstock

Le prêt d’accession sociale (PAS)

Le prêt d’accession sociale, comme le PTZ, est accessible suivant des conditions précises, dont :

La banque pourra ensuite exiger des critères d’octroi identiques à ceux d’un prêt immobilier classique, à savoir :

Vous pourrez alors profiter du PAS, que vous achetiez un logement neuf (ou à construire) ou ancien, avec un remboursement compris entre 5 et 35 ans.

Contrairement au prêt à taux zéro, le prêt d’accession sociale peut couvrir la totalité du prix d’acquisition du bien immobilier hors frais de notaire, de garantie ou de traitement de dossier.

Le principal avantage du PAS est son taux d’intérêt plafonné. De plus, vous aurez le choix entre un taux fixe et un taux variable. Sachez toutefois que l’offre appliquée varie d’un organisme de crédit à un autre. Pour trouver l’établissement financier au taux le plus avantageux, tournez-vous vers CAFPI !

Le prêt conventionné (PC)

Le prêt conventionné (PC) est délivré sans condition de ressources. Le primo-accédant pourra alors en bénéficier qu’il souhaite acheter dans le neuf, dans l’ancien ou qu'il projette de faire construire son logement. Pour cette aide, sauf pour certaines exceptions, le bien acquis doit devenir votre résidence principale.

Avec le PC, vous bénéficiez d’un prêt à taux plafonné à rembourser sur une durée comprise entre 5 et 30 ans. Le délai peut être réduit ou rallongé pour 35 ans maximum.

Enfin, le prêt conventionné peut financer l’intégralité du projet immobilier hors frais de notaire et frais de dossier.

Le prêt épargne logement

Seuls les primo-accédants avec un plan épargne logement (PEL) peuvent obtenir un prêt épargne logement. Le montant du prêt dépendra donc de la durée et du montant de l’épargne.

Le taux du prêt, quant à lui, est connu dès la souscription du PEL. Notez que si vous envisagez d’en ouvrir un cette année, ce taux équivaudra à 3,20 % hors assurances.

Le prêt social location-accession (PSLA)

Vous êtes actuellement locataire ? Vous souhaitez acheter ce logement qui vous sert de résidence principale ? Vous pouvez prétendre au prêt social location-accession.

Si vous répondez aux exigences de plafond de revenu, vous pourrez profiter d’un(e) :

De plus, le logement doit être situé dans une opération agréée par l’Etat pour être éligible aux financements PSLA.

© Dragana Gordic - Shutterstock

Le prêt accession d’Action Logement

Le prêt accession d’Action Logement est destiné aux salariés des entreprises du secteur privé non agricole et répondant aux plafonds de revenus instaurés. Le bien financé doit être la résidence principale de l’emprunteur.

Il est possible d’en bénéficier pour plusieurs types de projets immobiliers tels que la construction d’un logement, l’acquisition d’un bien immobilier neuf ou ancien, l’accession en bail réel solidaire (BRS).

Le prêt pourra atteindre la somme de 40 000 € pour un taux fixe de 0,5 %. La durée de remboursement est limitée à 25 ans.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
04 11 93 73 34
Partager sur