Shutterstock

Montpellier : les experts de l’immobilier optimistes à l’approche du déconfinement

Publié le 07 mai 2020 par
Gilles Vidotto
Avatar Gilles VIDOTTO

Emmanuel Macron, président de la République française, a imposé un confinement total au cours du mois de Mars 2020 à cause de la crise sanitaire provoqué par l’épidémie du Covid-19. Parti de Chine au mois de janvier, la maladie s’est rapidement répandue sur toute la planète et a eu de lourdes conséquences sur l’économie mondiale et notamment le secteur de l’immobilier.

Une vue aérienne sur Montpellier
Shutterstock

En Occitanie, et plus particulièrement à Montpellier, les experts de l’immobilier affichent un optimisme certains quant à une reprise de l’activité. Et pour cause, la région figure parmi les secteurs les moins touchés par l’épidémie avec Nouvelle-Aquitaine. Aussi, depuis le 30 avril 2020, la FNAIM en collaboration avec l’Unis les professionnels de l’immobilier ont rédigé un guide de préconisations de sécurité sanitaire en faveur d’une reprise de l’activité de l’immobilier dès la sortie du confinement prévue pour le 11 mai prochain.

L’immobilier neuf montpelliérain en période de confinement

C’est toute la chaîne du logement qui a été mise à l’arrêt au début du confinement. Tous les chantiers de constructions de logements neufs ont été stoppés un temps, avant la publication du guide des bonnes pratiques sanitaires dans le secteur du BTP. Ce document a été rédigé à la fin du mois d’avril par les fédérations du BTP et a été approuvé par le gouvernement. Ceci ayant pour répercussion directe une reprise progressive des constructions de programmes immobiliers neufs. D’ailleurs, Alexandra François-Cuxac, présidente de la FDI, soulignait dans une interview accordée à la Tribune que : “30 % des chantiers de construction français avaient repris”. L’experte table également sur 50 % des chantiers sur tout le sol français d’ici la sortie du confinement prévue pour le 11 mai 2020.

Le guide des préconisations sanitaire de la FNAIM

Le 30 avril 2020, Unis les professionnels de l’immobilier en collaboration avec la FNAIM ont publié le “guide de préconisations de sécurité sanitaire”. Le document a été transmis à tous les experts du secteur de l’immobilier afin qu’ils puissent s’organiser et aborder le déconfinement dans des conditions les plus sécurisées que possible. Il est conseillé en première ligne : le respect de distances de sécurité et la stricte application des gestes barrières.

Dans l’attente du déconfinement, toutes les agences immobilières en Occitanie sont toujours fermées au public et sont tenues de mettre en place de nouvelles organisations et des méthodes de travail adaptées au confinement. Le groupe IMMO9 s’est adapté aux besoins de ses clients. L’ensemble des courtiers du groupe peuvent être contactés par téléphone ou par mail. Ils ont également été formés pour que des rendez-vous clients soient organisés en visioconférence.

”Nos courtiers IMMO9 vous accompagneront tout au long du processus, de la réservation du bien jusqu’à la remise des clefs. Si un bien immobilier vous intéresse, il vous sera proposé une visite virtuelle ainsi qu’un formulaire de pré-réservation avec les meilleurs conseils pour vous guider dans vos choix et votre projet.” David Azoulay, PDG IMMO9.

L’immobilier neuf montpelliérain à la sortie du confinement

L’Occitanie, l’une des régions la moins touchée par l’épidémie

L’institut Pasteur a publié au cours du mois d’avril 2020, une carte de France avec les estimations par région du nombre de personnes infectées par le virus Covid-19. Il ressort que les régions les plus touchées sont l’Île-de-France ainsi que le Grand Est. Également, l’Occitanie et la Nouvelle-Aquitaine sont les moins impactées par l’épidémie.

Aussi, les experts de l’immobilier assurent que les achats dans la pierre s’effectuent vers ce qui paraît le plus confiant chez l’acheteur. Dès lors, les professionnels de l’immobilier s’accordent sur le fait que les régions les moins touchées pourraient être les plus prisées pour réaliser un investissement immobilier et notamment par le dispositif d’aide à la défiscalisation : la loi Pinel.

L’immobilier : valeur refuge

Des immeubles modernes
Shutterstock

Au fil des crises économiques qu’a traversé la France est le monde entier, l’immobilier a toujours été le secteur qui s’est le mieux relevé. Pour exemple, après la crise économique de 2001-2003 et le choc des subprimes de 2008-2009, le secteur de l’immobilier avait su tirer son épingle du jeu et démontrer que c’était une valeur d’investissement refuge. Les experts de l’immobilier gardent en tête ces dates clés pour conserver un optimisme certains quant à la reprise de l’activité une fois le confinement levé.

“Parler d’une baisse des prix, c’est trop prématuré. Les taux d’intérêts ne devraient pas augmenter pour faciliter les transactions. Après la crise l’argent devra circuler pour redynamiser l’économie. C’est mon analyse, je suis plutôt optimiste.” - Samuel Sotum, président régional de la FNAIM en Occitanie interrogé par Franceinfo.

Vers le maintien des taux d’intérêt

Le 16 avril 2020, Daniel Pinto, président et fondateur de Stanhope Capital, a accordé une interview au journal Capital. Le professionnel a montré son optimiste envers le maintien des taux d’intérêt. Il assure qu’une “hausse des taux d’intérêts rendrait la dette française insupportable”. La dette de la France pourrait passer à au moins 112 % du PIB selon les estimations communiquées par le gouvernement. Dès lors, “cette dette abyssale deviendrait insupportable si les taux d’emprunt remontent ne serait-ce qu’à 2 %, risque qui pourrait se matérialiser à tout moment si les investisseurs internationaux perdaient confiance”, appuie-t-il.

Selon les informations communiquées par les médias économiques au cours du mois d’avril, la BCE (Banque Centrale Européenne) rachète les obligations des pays membre. L’intérêt : garder des taux d’intérêts abordables et relativement bas. Il est, toutefois, à noter qu’au cours du mois de mars, certaines grandes banques françaises ont légèrement augmenté leur taux d’emprunt d’environ 0.30 %. Ces taux restent toutefois excessivement bas et bien inférieurs à l’inflation.

L’attractivité de Montpellier Métropole

La métropole montpelliéraine figure parmi les principales grandes agglomérations de France. Accueillant de nombreux nouveaux habitants chaque année, c’est la deuxième ville de la région Occitanie après Toulouse. La situation géographique de la métropole de Montpellier est un atout majeur dans un investissement en immobilier. Notamment, la proximité avec les plages méditerranéennes et l’agréable climat ensoleillé.

L’ensemble de la ville de Montpellier est quadrillée par un vaste réseau de tramway qui dessert autant le centre historique et notamment la place de la comédie, que les grandes écoles et universités et les pôles d’affaires situés autour de la gare Saint-Roch de Montpellier.

Le tramway de Montpellier
Shutterstock

Les experts de l’immobilier dénotent également de nouvelles attentes chez les futurs acheteurs et locataires. Effectivement, l’épisode de confinement, l’impossibilité de sortir de chez soit, pousse les Français a des envies d’espaces extérieurs : balcons, terrasses, loggias et plus largement jardins privatifs. Déjà, lors du bilan 2019 sur les achats effectués en France, les professionnels avaient déjà remarqué un intérêt tout particulier pour la maison individuelle. Nul doute qu’à la sortie de la crise, l’ombre du confinement continuera à planer dans les esprits des Français et l’achat de maisons et villas prendra une toute autre ampleur.

Montpellier Métropole à l’approche du déconfinement

Le 28 avril 2020, le Premier ministre Edouard Philippe a fait un discours dans lequel il explique les lignes directrices en vu du déconfinement prévu pour le 11 mai prochain. Toutefois, des règles vont régir la vie de l’ensemble des Français.

La ville de Montpellier compte bien appliquer ces règles et imposer le port du masque dans les réseaux de transports en commun. Aussi, afin de respecter les distances de sécurité sociale entre les usagers, il est possible que dans les lignes de bus et de tramway des sièges soient condamnés pour éviter trop de proximité et une possible contamination.

Les écoles de Montpellier seront rouvertes dès le 14 mai. Pour autant, les parents sont libres d’y confier leurs enfants ou non. Aussi, les écoles présenteront des effectifs réduits à 15 élèves par classe.

SOURCES
  • Mi-séance Paris : le CAC40 revient directement au-dessus des 4.500 points - Boursedirect.fr
  • Coronavirus : les Bourses mondiales en hausse avec le début de la saison des résultats - Les Echos,
  • BTP : Le redémarrage des chantiers s'amorce - Les Echos,
  • «Une hausse des taux d'intérêt rendrait la dette française insupportable» - Le Figaro.
Vous souhaitez
bénéficier de conseils
d'experts immobiliers ?