Matériaux éco-responsables : le futur de l’immobilier

Temps de lecture estimé à environ 6 minutes.
Avatar de l'auteur "Hervé KOFFEL" Hervé Koffel

le 07 octobre 2022

[ mis à jour le 07 octobre 2022 ]

SOMMAIRE

Alors que l’on entre dans l’ère de la construction écologique pour continuer à répondre à la demande de logement tout en agissant pour l’urgence climatique, il est opportun de faire le point sur les matériaux éco-responsables utilisés dans cette démarche.

Qu’est-ce qu’un matériau éco-responsable ?

Un matériau dit éco-responsable, éco-matériau ou encore “biosourcé”, est une matière première utilisée dans la construction qui répond aux principes de développement durable. Pour être qualifié de matériau écoresponsable, certains critères doivent être cochés :

Les matériaux biosourcés peuvent être utilisés à chaque étape de la construction d’un bâtiment : pour le gros œuvre et la structure (mortiers et bétons végétaux ou mélanges écologiques), l’isolation (laines, fibres, ouate de cellulose etc.), dans les finitions ou encore dans les colles, peintures...

Quels sont ces matériaux éco-responsables ?

Le bois

Le bois est le premier élément qui vient à l’esprit lorsque l’on parle d’éco-matériaux. Et pour cause, c’est le matériau biosourcé le plus utilisé, et ce depuis la nuit des temps. Environ 15 fois plus isolant que le béton, c’est un matériau noble durable, recyclable et facilement renouvelable. De plus, il enveloppe la construction du plancher jusqu’à la toiture et confère une résistance structurelle exceptionnelle au bâtiment grâce au processus de “lamellé-croisé”.

Le chanvre

Utilisé de plusieurs façons, le chanvre peut être transformé en béton, enduit, peinture ou paille pour l’isolation. Sa durée de vie est d’environ une centaine d’années, il est beaucoup plus léger que le béton armé et très résistant, mais environ 5 fois plus cher que ce dernier. Il faut compter environ 150€/m² pour façonner un mur en béton de chanvre. Autre avantage, la France est le 1er producteur européen de chanvre et le 2ème mondial, il est donc disponible en grande quantité et localement. Poussant facilement et ne nécessitant pas beaucoup d’eau, le chanvre est également très écologique à l‘exploitation.

©Zoteva — Shutterstock

La paille

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la paille est non seulement encore très utilisée dans la construction, mais son usage est également en hausse. Que ce soit pour du béton végétal ou un isolant performant, la paille s’utilise dans les murs et les toits sous forme de torchis ou de chaume. L’isolation en est bien supérieure au parpaing.

Le miscanthus

Aussi appelé le “roseau de Chine”, le miscanthus pousse partout, même sur les terres les plus difficiles (marais, sols pollués etc.), ce qui en fait une matière éco-responsable très facilement exploitable qui n’a pas besoin d’utiliser de terres agricoles. Utilisé en isolation thermique et phonique, le miscanthus produit notamment un béton léger plus qu’abordable puisqu’il n’est que 2% plus cher que le béton classique.

La ouate de cellulose

Constituée exclusivement d’éléments recyclés ou recyclables, la ouate de cellulose est un amalgame de papier moulu et traité contre le feu, les champignons et les insectes. C’est un isolant très performant que l’on peut trouver sous deux formes : en vrac pour une pose par projection, ou en panneaux. Sa production nécessite moins d’énergie que d’autres isolants, mais la ouate de cellulose reste sensible à l’humidité.

La terre crue

Étant très facilement trouvable localement, la terre crue est un matériau abondant, recyclable, renouvelable et non polluant. On l’utilise généralement avec de la chaux séchée pour fabriquer des briques pour le gros œuvre.

Le liège

Le liège est sans conteste l’un des meilleurs isolants du marché. C’est très simple : il résiste à tout. Le temps, l’humidité, les insectes, le feu, les champignons ne peuvent attaquer le liège. En revanche il y en a peu en France, c'est au Portugal et en Espagne qu’il est très répandu, ces deux pays assurant la majeure partie de la production mondiale. De plus, le liège est une ressource renouvelable mais sur un laps de temps assez long, ce qui n’est pas forcément optimal.

Les laines

L’immobilier de demain sera fait d’éco-matériaux

C’est un fait, avec l’arrivée de la réglementation environnementale 2020 (RE2020) dans le bâtiment, les nouvelles normes d’éco-construction, d’isolation thermique et de performances énergétiques sont très exigeantes.

La plupart du parc immobilier français étant constitué d’immeubles datant des années 60 et 70, l’objectif national est de rénover ces logements qui sont souvent très énergivores. Pour ce faire, on utilisera des matériaux éco-responsables pour une bien meilleure isolation thermique et phonique en plus d’une empreinte carbone réduite.

Pour ce qui est du neuf, les promoteurs sont sur le coup et proposent d’ores et déjà des constructions écologiques avec confort de vie maximisé et performances énergétiques exceptionnelles. Certains programmes immobiliers neufs à Montpellier, Toulouse ou Paris sont déjà certifiés RE2020 et ouvrent le chemin à une nouvelle génération d’immobilier, durable, écologique et décarboné.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
04 11 93 73 34
Partager sur