© Boulenger Xavier - Shutterstock

Le Village des Sciences à Montpellier inauguré

Publié le 07 septembre 2020 par
Caroline Tison
Caroline

Lancé en 2014 grâce au soutien du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, le projet Opération Campus lancé à Montpellier a pour objet la modernisation des universités : après la faculté de médecine et le pôle Balard, c’est le Campus Triolet qui devrait être rénové, pour donner vie à ce qui sera le Village des Sciences à Montpellier.

La métropole a largement investi pour le secteur universitaire, ce qui contribuera à alimenter son attractivité, notamment pour les étudiants qui ne cessent d’affluer. Proposant un large panel de formations, La Surdouée séduit aussi par son emplacement géographique à proximité de la Méditerranée. Afin de venir en soutien à cet investissement qui captera de plus en plus de jeunes, le secteur de l’immobilier neuf à Montpellier développe sans cesse de nouveaux programmes pour loger les nouveaux arrivants.

Le centre commercial Polygone Lafayette à Montpellier
© Marc Lechanteur - Shutterstock

Le Village des Sciences : le campus du futur à Montpellier

Montpellier et le Village des Sciences : présentation du projet

Lancé le 12 mars 2018, le chantier du Village des Sciences a vu sortir de terre deux bâtiments, pour une surface finale de 13.000 m². L’Opération Campus vise de cette façon à réunir l’IAE, l’ensemble des formations scientifiques et Polytech Montpellier, pour répondre aux différents besoins pédagogiques de l’enseignement supérieur. L’architecte Antoine Assus est en charge de la conception du bâtiment, tandis que le maître d’ouvrage du chantier est la COMUE-LR.

« C'est [le Village des Sciences] une étape importante de la reconfiguration totale du campus. Ce projet ambitieux va voir le jour après huit ans d'hésitations sur les montages juridiques ». Le maire de la ville, Philippe Saurel, envisage cela comme une opportunité : « L'Université de Montpellier a une carte à jouer à l'international. La Métropole investira 2,5 M€ pour l'aménagement de la place Eugène bataillon. Nous adresserons notamment les problèmes liés aux débordements d'eau. Les campus seront desservis, non seulement par la ligne 1 du tramway, mais aussi par la future ligne 5. »

Philippe Augé, Président de l’Université de Montpellier

Le conseil général de Montpellier
© umat34 - Shutterstock

Un investissement financier d’envergure pour Montpellier et son Village des Sciences

La construction et le développement du nouveau campus du Village des Sciences auront en tout nécessité 81 millions d’euros d’investissement. Fort heureusement, la COMUE-LR avait obtenu 2 emprunts (via la Caisse des dépôts et de la Banque européenne), d’un montant total de 183 millions d’euros, pour l’Opération Campus et 8 de ses projets, dont le Village des Sciences fait partie. De son côté, l’État devrait assurer l’entretien du futur Village des Sciences durant 20 ans.

Comme l’explique par ailleurs Bertrand Monthubert, conseiller régional de l’enseignement supérieur : « La Région a déjà engagé 104 millions d’euros pour la nouvelle faculté de médecine et le pôle chimie Balard. 58 millions d’euros seront également débloqués prochainement. » Selon lui, le projet du Village des Sciences est à la hauteur des enjeux universitaires en termes d’innovation pédagogique.

Suite au Village des Sciences, à la faculté de Médecine, au Pôle Balard (chimie) et au pôle STICS situé à Saint-Priest, de nouveaux projets sortiront de terre au campus de l’Université Paul-Valéry, comme le Learning Center et l’Atrium.

Le Village des Sciences à Montpellier : loger les futurs étudiants

Cet investissement en vue de la rénovation des campus de Montpellier a très certainement pour objectif d’attirer plus d’étudiants. Montpellier est déjà la 3e ville étudiante de France, avec, en 2019, 80.000 étudiants. Desservi par la ligne 1 du tramway, ainsi que par la future ligne 5, le Village des Sciences accueillera de nouveaux arrivants qui chercheront un logement.

Les résidences étudiantes à Montpellier ne manquent pas, surtout en ce qui concerne les appartements neufs. L’implantation de ces programmes se fait de manière générale à proximité des campus.

Avec 100 programmes neufs actuels, dont 60 se trouvent à Montpellier centre, l’immobilier neuf a de quoi proposer de nombreux logements aux étudiants. Les résidences étudiantes se louent la plupart du temps en LMNP, avec des loyers abordables et encadrés.

Le quartier Antigone à Montpellier
© Picturereflex - Shutterstock

Une inspiration Moyen-Orient pour le Village des Sciences montpelliérain

Une disposition inspirée de l’architecture des pays arabes

Le Pôle A, consacré aux Moyens Partagés, est un bâtiment qui structure et jalonne une large promenade ouverte au public, du centre du Campus jusqu’à l’espace urbain. Il fait à la fois office de porte et de vitrine. Place Eugène Bataillon, la façade profite d’un élégant moucharabieh : il s’agit d’un dispositif ornemental d’aération naturelle et de protection solaire emblématique de l’architecture des pays arabes. Grâce à un ingénieux jeu de performations, Alain Jacquet a ainsi fait apparaître les noms d’éminents scientifiques. Les locaux d’enseignement profitent de ce fait d’une importante luminosité tout en étant protégés du soleil.

Le Pôle D, dédié à la Biologie et à l’Écologie, profite de galeries couvertes adjointes de coursives latérales, superposées à la verticale et reliées entre elles par de larges escaliers. Les trois différents niveaux, loin d’être homogènes, profitent de cette porosité entre les strates. On y trouve ainsi des locaux de préparation, des salles de travaux pratiques ainsi que tout ce qui a trait à l’administration. L’endroit comportera également une serre et différents espaces végétalisés à visée pédagogique.

« Nous avons voulu créer des espaces atypiques dans le Village des sciences, pour en faire des lieux avec une grande valeur d’usage. Vous avez par exemple un grand escalier dans le hall, qui deviendra, en quelque sorte, un nouvel amphithéâtre informel, mais aussi une grande loggia, qui s’ouvre sur le campus. Ces lieux-là sont essentiels, on peut venir y travailler, avec son smartphone ou sa tablette. C’est important de redonner du sens dans ce campus qui est très étalé, et qui est très difficile à parcourir aujourd’hui. »

Antoine Assus

Le quartier Port-Marianne à Montpellier
© Picturereflex - Shutterstock

Le Village des Sciences à Montpellier : un lieu ouvert et convivial

Le Hall est un lieu de partage ouvert sur l’intérieur du Campus, qui longe l’ensemble du parcours qui mène aux universités. Espace central de la vie étudiante, le Hall offre à la fois des espaces de détente et des lieux pour travailler (gradins).

À l’étage supérieur, une vaste terrasse donnant sur un jardin accueille les étudiants : confortable et propice aux échanges, le cadre a été pensé pour favoriser le travail dans une atmosphère accueillante. Les étudiants peuvent venir s’y installer pour étudier avec leur ordinateur portable personnel, et bénéficier de multiples bornes Wi-Fi accessibles en libre-service.

L’utilisation de la couleur rouge par Alain Jacquet a vocation à faire du Campus un espace repère dans la ville (renforcée par le titrage « Village des Sciences »), et à honorer cet espace d’échanges communautaires entre les étudiants.

Vous souhaitez
bénéficier de conseils
d'experts immobiliers ?