NPNRU : quels sont les axes du Nouveau Programme de Renouvellement Urbain ?

Temps de lecture estimé à environ 8 minutes.
Avatar de l'auteur "Pierre Ferreiro" Pierre Ferreiro

le 08 juillet 2022

[ mis à jour le 08 juillet 2022 ]

SOMMAIRE

Grand projet lancé en 2014, le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain, abrégé NPNRU, tend à donner un nouveau dynamisme aux quartiers prioritaires du territoire national. Il est financé par Action Logement, l’Union sociale pour l’habitat, l’État, les collectivités locales et les bailleurs sociaux à hauteur de 50 milliards d’euros.

Il inclut la diversification de l’offre d’habitat proposé dans ces quartiers grâce à des constructions neuves et s’inscrit dans une dynamique éco-responsable. Deux quartiers NPNRU se trouvent notamment sur le territoire de la Surdouée, et vont ainsi avoir un impact positif sur l’ immobilier neuf à Montpellier. Présentation du projet.

NPNRU : amener un nouveau dynamisme aux quartiers prioritaires

Le NPNRU tend à diversifier l’offre de logements présents dans ces quartiers prioritaires. D’anciennes barres HLM seront ainsi rasées pour procéder à la construction de nouveaux programmes immobiliers neufs, tandis que d’autres seront complètement réhabilitées. Il s’agira principalement de logements sociaux. En plus de cela, des équipements publics y seront nouvellement implantés ou réhabilités, afin de favoriser le développement de ces quartiers.

©Mike Workman - Shutterstock

NPNRU : une nouvelle offre de logements

C’est l’un des principaux axes du NPNRU : la diversification de l’offre de logements présents dans les quartiers prioritaires*. Cette diversification peut se faire de différentes manières, selon l’ancienneté du parc immobilier du quartier. Dans certains d’entre eux, d’anciennes barres HLM jugées vétustes seront entièrement rasées au profit de constructions neuves. Dans d’autres, il y aura principalement de la réhabilitation de l’existant.

Les nouveaux programmes construits compteront à la fois des logements sociaux et des logements privés. Afin de satisfaire aux exigences de mixité sociale du projet, des bureaux d’étude préconisent notamment la construction de produits logements divers, tels que des programmes pour personnes âgées ou de l’habitat participatif. Certains seront également destinés à l’accession sociale, pour les primo-accédants.

NPNRU : de nouveaux équipements publics

En plus de disposer de nouveaux logements, les quartiers ciblés par le projet NRPNRU bénéficieront de nouveaux équipements publics. Dans certains cas, il peut également s’agir de réhabilitation d’équipements publics existants, parfois accompagnée d’extensions. Ces nouveaux aménagements ont pour but d’assurer le confort des habitants et d’instaurer une vie de quartier agréable.

Ces réalisations sont de natures diverses. Il peut s’agir d’un aménagement de place, comme à La Seyne-sur-Mer*, ou encore à Béziers, où plusieurs parties du centre historique ont été entièrement requalifiées. Mais il peut aussi s’agir de l’implantation d’établissements à forte valeur ajoutée, tels que des Médiathèques (Marseille), des écoles (Sarcelles), des MJC (Pau) ou encore des maisons médicales (Nîmes).

©Natali Samoro - shutterstock

NRPNRU : participer au développement économique des quartiers prioritaires

Le NPNRU prévoit également de favoriser le développement économique de ces quartiers. En plus des logements, des constructions immobilières dédiées à l’implantation d’entreprises sont souvent prévues. Et, en vue de les pousser à s’implanter dans ces quartiers prioritaires, ces entreprises se voient généralement offrir des avantages fiscaux.

Mais les grandes entreprises ne sont pas les seules gagnantes avec le NRPNRU : les petits commerces en profitent tout autant. À travers des aménagements, des locaux de commerces en rez-de chaussée d’immeubles vont ainsi être mis en valeur afin de les rendre plus attractifs. Une opération de cet acabit a eu lieu lors du réaménagement du quartier Maurepas à Rennes*.

NRPNRU : des quartiers plus proches des habitants et de l’environnement

Le NRPNRU s’inscrit dans l’air du temps, et cherche à donner la parole aux habitants des quartiers par rapport aux opérations à réaliser. Mais il a également une vocation environnementale et tend à mettre en valeur les espaces verts des secteurs concernés et à favoriser la création de logements éco-responsables.

NRPNRU : la concertation sociale comme fer de lance

C’est une des grandes nouveautés du NRPNRU par rapport au premier programme national de rénovation urbaine : l’importance donnée aux habitants des quartiers prioritaires. En effet, dans chaque quartier concerné par le projet, une maison de projet* est mise en place. Ce lieu de concertation publique permet aux habitants de définir les opérations à mettre en œuvre.

Ces lieux permettent aux premiers concernés par le NRPNRU d’échanger directement avec les professionnels et les élus afin de mieux cibler les travaux à effectuer. Cette démarche a pour objectif de créer un dialogue entre les citoyens et les divers acteurs du projet, où chacun peut faire valoir son avis. En plus d’être un outil démocratique, cela permet de mieux cibler les dysfonctionnements de précédentes politiques de renouvellement.

©Coleman photographer - Shutterstock

NRPNRU : donner une place à l’environnement naturel du quartier

C’est un des grands problèmes des quartiers prioritaires : l’omniprésence du béton, et le manque d’espaces verts. Le NRPNRU cherche à améliorer le cadre de vie des habitants, en offrant une place plus importante aux espaces verts et aux lieux de rencontres. Il prévoit donc la création de tels espaces dans certains quartiers, ou encore le réaménagement de places bétonnées avec plantation d’arbres et d’espaces engazonnés.

Mais dans certains cas, le NRPNRU impulse des actions plus innovantes en matière de développement durable. L’ANRU fait notamment état de créations de boucles alimentaires locales, ou encore d’autoconsommation d’énergies renouvelables*. De manière plus générale, le NRPNRU prévoit “d’adapter la densité du quartier à son environnement et aux fonctions urbaines”. Cela inclut, dans certains cas, de réduire la proportion de bâti, et de l’augmenter dans d’autres afin de répondre aux besoins en logement.

NPRNRU : des habitats plus respectueux de l’environnement

Toujours dans une dynamique éco-responsable, le NRPRNU prévoit la création de logements plus respectueux de l’environnement. Cela peut passer, dans certains cas, par la rénovation de logements anciens, comme à Angers, ou encore à Montpellier, comme nous le verrons plus tard. Mais cela inclut aussi bien souvent la construction de programmes immobiliers neufs.

Ces constructions neuves sont conçues pour être durables et respectueuses de l’environnement. Elles ont souvent recours à des matériaux biosourcés ou recyclés afin de réduire leur impact carbone, et disposent des meilleurs isolations thermiques et phoniques existantes. Les logements neufs sont aussi pour la plupart équipés de systèmes de chauffage économes, tels que des pompes à chaleur.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
04 11 93 73 34

NRPNRU : deux quartiers concernés à Montpellier

Deux quartiers de Montpellier font partie du projet NRPNRU. Il s’agit des quartiers de La Mosson et des Cévennes. Présentation des actions prévues dans le quartier.

Vpe [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC BY-SA 3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], from Wikimedia Commons / Date de l’image : janvier 2009

NRPNRU : des actions au quartier Mosson

Dans le cadre du NRPNRU, des actions de renouvellement sont prévues jusqu’en 2040 dans le quartier de la Mosson à Montpellier. Le projet, nommé “Ensemble pour la Paillade”, est articulé autour de quatre principes. Il vise notamment à :

Plus concrètement, le NRPNRU prévoit également le renouvellement du stade de la Mosson. Une grande concertation a eu lieu à ce sujet en fin d’année 2021. Le stade se trouve en zone inondable du PPRI, et deux de ses ailes doivent être détruites. Le NPNRU prévoit de renouveler ce bâtiment autour d’un grand projet autour du sport, afin de faire vivre et rayonner le quartier.

Il est également prévu d’intégrer le centre commercial Saint-Paul à l’ANRU, bien qu’il ne se situe pas dans son périmètre. Une enquête sera prochainement réalisée auprès des commerçants du centre en vue de cet objectif.

NRPNRU : le renouvellement des Cévennes

La grande copropriété des Cévennes, qui couvre une superficie d’environ 9 hectares, bénéficiera également du NRPNRU*. Construite de 1964 à 1975, elle compte près de 918 logements, accueillant environ 2000 habitants. Une partie dégradée des logements a ainsi été entièrement réhabilitée, permettant une économie d’énergie de l’ordre de 60% et un meilleur confort de vie des résidents.

Plusieurs travaux ont également eu lieu sur des équipements publics, comme le gymnase de la Jouanique, qui a subi des travaux de sécurisation. Le groupe scolaire Daubié/Brès a, lui, bénéficié de l’aménagement de deux classes supplémentaires.

Le projet du NRPNRU du quartier contient 4 axes, à savoir :

Pour se faire, des travaux devraient être réalisés afin de valoriser les locaux commerciaux en rez-de-chaussée. Des aménagements piétons devraient également être créés, et des espaces extérieurs devraient se voir revalorisés. Des places de stationnement supplémentaires devraient également être créées pour répondre aux besoins des habitants. De même, des travaux de rénovation énergétique supplémentaires devraient être engagés dans d’autres logements.

SOURCES
  • ANRU — Le Nouveau Programme de Renouvellement Urbain
  • CODRA — Définir les conditions d’une diversification de l’offre de logements dans le quartier A Bolon
  • ANRU — Fins de chantiers
  • Tours Métropole — La maison de projets
  • ANRU — La rénovation urbaine
  • Montpellier Méditerranée Métropole — Projet de Renouvellement Urbain Copropriété Cévennes
Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
04 11 93 73 34
Partager sur