RE2020 : La nouvelle norme de construction en immobilier neuf

Temps de lecture estimé à environ 9 minutes.
Contrôles :
Avatar de l'auteur "Hervé KOFFEL" Hervé Koffel

le 05 septembre 2023

[ mis à jour le 05 septembre 2023 ]

SOMMAIRE

Dans un monde où l'urgence climatique est de plus en plus palpable, le secteur immobilier se trouve à un carrefour décisif. Responsable d'environ 40% des émissions de dioxyde de carbone en Europe, ce secteur a un rôle crucial à jouer dans la transition vers un avenir plus durable. En France, cette prise de conscience a donné naissance à la Réglementation Environnementale 2020 (RE2020), une nouvelle norme de construction pour l’immobilier neuf à Montpellier comme dans toute la France, qui remplace la précédente réglementation thermique, la RT 2012.

Entrée en vigueur le 1er janvier 2022, la RE2020 marque une étape significative dans la lutte contre le changement climatique. Elle vise à réduire drastiquement l'empreinte carbone des bâtiments neufs, tout en améliorant leur efficacité énergétique et le confort thermique des occupants. Mais qu'est-ce que cela signifie concrètement pour les promoteurs, les investisseurs et les futurs propriétaires ? Quels sont les conséquences et les opportunités que cette réglementation présente ?

Nous explorerons ici ce que la RE2020 implique pour le secteur immobilier français. Que vous soyez un professionnel de l'immobilier, un investisseur ou simplement un citoyen soucieux de l'impact environnemental de votre futur logement, voici des informations précieuses pour comprendre pourquoi la RE2020 est une étape cruciale pour un avenir immobilier plus écologique.

Les prémices de la RE2020

Avant la RE2020, la RT 2012

Avant l'adoption de la RE2020, la construction en France était régie par la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012), une norme qui mettait l'accent sur l'efficacité énergétique des bâtiments. La RT 2012 a marqué une avancée significative en matière de construction écologique, en imposant des normes strictes pour la consommation énergétique des bâtiments neufs. Cependant, cette réglementation s'est avérée insuffisante pour répondre aux défis climatiques actuels.

Une évolution nécessaire pour l’environnement

La RT 2012, bien qu'efficace dans son domaine, avait des lacunes importantes. Elle ne prenait pas en compte l'ensemble du cycle de vie des bâtiments, notamment les émissions de carbone liées à la construction et à la démolition. De plus, elle ne considérait pas suffisamment les sources d'énergie renouvelable comme une alternative viable aux énergies fossiles.

Dans un contexte où les accords internationaux, tels que l'Accord de Paris, appellent à des mesures drastiques pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, un changement de réglementation était impératif.

norme RE2020 – des maisons en bois avec des arbres et un graphique vert
© Andrii Yalanskyi - shutterstock

Le processus de mise en place de la RE2020

La mise en place de la RE2020 n'a pas été un processus isolé, mais plutôt le résultat d'un effort législatif et réglementaire continu. Un jalon important a été l'adoption de la loi Évolution du Logement, de l'Aménagement et du Numérique (ELAN) en 2018. Cette loi a prévu l'entrée en vigueur de la RE2020 et a ainsi posé les bases législatives pour cette transition réglementaire.

Après l'adoption de la loi ELAN, un processus de consultation a été engagé, impliquant des experts en construction, des écologistes, des urbanistes et des représentants du gouvernement. Plusieurs rapports et études ont été publiés, et des ajustements ont été apportés à la réglementation initiale en réponse aux retours des parties prenantes. Finalement, après plusieurs reports et ajustements, la RE2020 est entrée en vigueur le 1er janvier 2022, marquant une nouvelle ère pour le secteur immobilier français.

Les objectifs de la RE2020

Son objectif est de poursuivre l’amélioration de la performance énergétique et du confort des constructions, tout en diminuant leur impact carbone. Elle s’articule autour de trois principaux axes :

  • Poursuivre l’amélioration de la performance énergétique et la baisse des consommations des bâtiments neufs. La RE2020 va au-delà de l’exigence de la RT2012, en insistant en particulier sur la performance de l’isolation quel que soit le mode de chauffage installé, grâce au renforcement des exigences sur l’indicateur de besoin bioclimatique, Bbio.
  • Diminuer l’impact sur le climat des bâtiments neufs en prenant en compte l’ensemble des émissions du bâtiment sur son cycle de vie, de la phase de construction à la fin de vie (matériaux de construction, équipements), en passant par la phase d’exploitation (chauffage, eau chaude sanitaire, climatisation, éclairage…), via une analyse en cycle de vie.
  • Permettre aux occupants de vivre dans un lieu de vie et de travail adapté aux conditions climatiques futures en poursuivant l’objectif de confort en été. Les bâtiments devront mieux résister aux épisodes de canicule, qui seront plus fréquents et intenses du fait du changement climatique.

La RE2020 repose sur une transformation progressive des techniques de construction, des filières industrielles et des solutions énergétiques, afin de maîtriser les coûts de construction et de garantir la montée en compétence des professionnels.

ecologie.gouv.fr

Bien que l'accent soit mis sur la réduction du carbone, l'efficacité énergétique demeure un élément clé de la RE2020. La réglementation encourage l'utilisation d'énergies renouvelables et vise à minimiser la consommation énergétique des bâtiments. Cela se traduit par des exigences strictes en matière d'isolation, de systèmes de chauffage et de refroidissement, et d'autres aspects techniques.

La RE2020 comprend également des objectifs secondaires, tels que la promotion de la biodiversité, la gestion durable de l'eau et l'encouragement à l'utilisation de matériaux de construction écologiques.

norme RE2020 – des panneaux solaires installés sur une maison
© Diyana Dimitrova - shutterstock
Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous

Les indicateurs clés de la RE2020 : Mesure, évaluation et objectifs

La RE2020 repose sur un certain nombre d’indicateurs clés développés spécialement pour mesurer l’impact carbone d’un bâtiment selon les nouveaux objectifs.

Bbio - Besoins bioclimatiques du bâtiment

L'indicateur Bbio évalue les besoins énergétiques fondamentaux du bâtiment pour le chauffage, la climatisation et l'éclairage, avant même l'installation de tout système. Il sert de mesure de l'efficacité de la conception bioclimatique du bâtiment. Les valeurs plafond en RE2020 sont de 63 pour les maisons individuelles ou accolées et 65 pour les logements collectifs.

Cep - Consommation d'énergie primaire

Cet indicateur mesure la consommation totale d'énergie primaire du bâtiment, incluant le chauffage, l'eau chaude sanitaire et l'éclairage. Les valeurs plafond en RE2020 sont de 75 kWhep/m²/an pour les maisons individuelles ou accolées et 85 kWhep/m²/an pour les logements collectifs.

Cepnr - Consommation d'énergie primaire non renouvelable

À la différence du Cep, le Cepnr se concentre uniquement sur la consommation d'énergie non renouvelable. Les valeurs plafond en RE2020 sont de 55 kWhep/m²/an pour les maisons individuelles ou accolées et 70 kWhep/m²/an pour les logements collectifs.

Ic énergie et Ic construction - Impact carbone

Ces deux indicateurs mesurent respectivement l'empreinte carbone générée par la consommation énergétique et celle liée aux matériaux et aux procédés de construction. Les valeurs plafond en RE2020 sont de 160 kgCO2/m²/an et 640 kgCO2/m² pour les maisons individuelles ou accolées, et 560 kgCO2/m²/an et 740 kgCO2/m² pour les logements collectifs.

DH - Confort d'été

Cet indicateur évalue le confort thermique pendant la saison estivale. Il mesure le nombre d'heures par an où la température intérieure dépasse la limite désignée comme confortable, à savoir 28 degrés le jour et 26 degrés la nuit. Le degré-heure plafond varie entre 1250 et 2100 heures.

Ces indicateurs redéfinissent les standards de l'éco-construction en France. Ils permettent une évaluation plus complète et précise des performances énergétiques et environnementales des bâtiments. Leur mise en œuvre nécessite une compréhension approfondie et une application rigoureuse de la part des acteurs du secteur immobilier.

Les conséquences de la RE2020 sur le secteur immobilier

Transformation des pratiques de construction

La RE2020 impose une refonte des méthodes de construction traditionnelles. Les professionnels du secteur doivent désormais intégrer des technologies plus avancées et des matériaux plus durables dans leurs projets, ce qui nécessite une mise à jour des compétences et des connaissances.

Impact sur les coûts et la rentabilité

Si les coûts initiaux peuvent augmenter en raison des nouvelles exigences, les avantages à long terme, notamment en termes d'économies d'énergie et de valorisation des biens, sont susceptibles de compenser ces dépenses initiales.

Évolution du marché immobilier

La RE2020 crée une nouvelle dynamique de marché. Les bâtiments conformes à ces nouvelles normes sont plus attractifs pour les acheteurs et les investisseurs, ce qui pourrait entraîner une hausse de la demande pour des propriétés éco-responsables. De plus, l’État encourage ce type d’achat avec des dispositifs comme la loi Pinel + pour promouvoir l’immobilier durable. Il est donc possible d’apporter sa pierre à l’édifice de l’immobilier écologique en réalisant un investissement locatif à Montpellier, Toulouse, Paris, Bordeaux et toutes les autres villes éligible à la loi Pinel +.

norme RE2020 – une maquette d’immeuble écologique avec des plans
©Franck Boston - Shutterstock

Défis en matière de collaboration et de synergie

La complexité des nouvelles normes nécessite une collaboration accrue entre les différents acteurs du secteur, des architectes aux ingénieurs, en passant par les fournisseurs de matériaux. Cette interdépendance peut être un défi, mais aussi une opportunité pour une meilleure synergie dans les projets.

Répercussions sur les PME du secteur

Les petites et moyennes entreprises pourraient être particulièrement touchées par les exigences de la RE2020. Le manque de ressources pour se conformer aux nouvelles normes pourrait être un obstacle, mais aussi une incitation à innover et à se moderniser.

La RE2020 représente à la fois un défi et une opportunité pour le secteur de la construction. Les entreprises qui embrassent ces changements sont mieux positionnées pour prospérer dans le paysage immobilier de demain. La réglementation incite à une transformation profonde des pratiques, poussant l'industrie vers plus de durabilité et d'innovation. Ce n'est pas seulement une réglementation, mais un catalyseur de changement pour un avenir immobilier plus durable et éco-responsable.

RE 2020 : Un bel avenir pour l’immobilier durable

La RE2020 agit comme un catalyseur pour l'innovation dans le secteur de la construction. Les nouvelles normes et exigences poussent les entreprises à développer des solutions plus durables, des matériaux écologiques aux technologies énergétiques avancées. Ce climat d'innovation offre des opportunités de marché pour les entreprises pionnières.

Les bâtiments conformes à la RE2020 vont également voir leur valeur augmenter sur le marché. Leur efficacité énergétique et leur faible empreinte carbone sont des atouts majeurs pour les investisseurs et les propriétaires, offrant un rendement potentiellement important sur un investissement à long terme.

En outre, la RE2020 s'inscrit dans une démarche plus large de la France pour atteindre ses objectifs climatiques, notamment la neutralité carbone en 2050. Elle contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à la transition vers une économie à faible émission de carbone, alignant ainsi le secteur immobilier avec les objectifs nationaux et internationaux.

Enfin, la RE2020 est conçue pour être adaptable. Les retours d'expérience et les avancées technologiques pourront être intégrés dans de futures révisions de la réglementation, permettant ainsi une amélioration continue des normes et des pratiques.

En somme, la RE2020 ouvre la voie à de nombreuses opportunités pour les acteurs du secteur immobilier. La réglementation offre un cadre pour une transformation profonde du secteur, le guidant vers plus de durabilité, d'efficacité et d'innovation. Elle représente non seulement une avancée pour le secteur immobilier, mais aussi un pas en avant significatif pour la France dans la lutte contre le changement climatique.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
Partager sur