À Montpellier, les acteurs de la construction bois se préparent à la RE2020

Temps de lecture estimé à environ 8 minutes.

Publié le 16 avril 2021 par

Christelle Privat Avatar de l'auteur "Christelle Privat"

SOMMAIRE

Il y a quelques mois, la ministre de la transition écologique Barbara Pompili et la ministre déléguée au logement en la personne d’Emmanuelle Wargon, annonçaient les nouvelles orientations concernant la nouvelle règlementation environnementale dans la construction neuve, la RE2020. Une annonce marquée par l’incitation à l’utilisation de matériaux biosourcés, dont le bois, plébiscité à maintes reprises.

Dans le département de l’Hérault, les professionnels de la construction bois s’organisent et les promoteurs immobiliers du neuf proposent déjà des programmes neufs à Montpellier en ossature bois, montrant de belles performances énergétiques et des lignes architecturales audacieuses.

Les contours de la nouvelle réglementation environnementale RE2020

La RE2020, plus exigeante que la RT2012, entrera en vigueur dès le 1er janvier 2022. Elle se concentre sur 3 objectifs principaux :

Réglementation RE2020
© Lauriane Jarnac - Immo9

Le bois : une opportunité pour la construction neuve

La construction bas carbone peut s’envisager grâce à l’utilisation de matériaux biologiques, biosourcés ou géosourcés. Dans leur allocution du 24 novembre 2020, les ministres ont laissé entendre que l’introduction d’un seuil carbone pour la construction, devrait rendre « l’usage du bois et des matériaux biosourcés quasi systématique y compris en structure (gros œuvre) dans les maisons individuelles et le petit collectif » à l’horizon 2030.

Un matériau de construction biosourcé est issu de la matière organique renouvelable (biomasse) d’origine végétale ou animale (bois, chanvre, paille).

Un matériau de construction géosourcé est un matériau d’origine minérale, qui demande peu de transformation (terre crue, pierre sèche).

Le bois, matériau de construction biosourcé possède de nombreux avantages d’un point de vue écologique. Il possède également des atouts techniques et esthétiques qui le rendent incontournable.

Le bois : un matériau durable et écologique

Le bois est un matériau naturel et renouvelable. Il est donc écologique, mais s’il est prélevé en circuit court. Le bois local permet de réduire les émissions de CO2 liées au transport et favorise le travail des artisans locaux. L’élimination des déchets de chantier peut se faire sur place également. De plus le recyclage du bois nécessite peu d’énergie.

Le bois se travaille en filière sèche, ce qui est un avantage car il ne nécessite pas de recours important à l’eau. En revanche, les maisons en béton coulé utilisent beaucoup d’eau lors de la phase de construction, ce qui impacte le coût de la construction.

Comme tous les matériaux biosourcés, le bois stocke le carbone. Il absorbe et conserve le carbone de l’atmosphère. Le béton au contraire, a une empreinte carbone élevée et il serait émetteur de 7 à 8 % des émissions mondiales de CO2. D’où le recours massif au bois dans la construction neuve.

Le bois permet de nombreuses possibilités techniques

Sur le plan technique, le bois est très malléable, il est léger et pérenne. Tous ces atouts permettent une construction plus rapide et un grand nombre de possibilités au niveau de la forme de l’ouvrage. De plus il peut s’associer à d’autres matériaux, ce qui permet de conjuguer les points forts de différents matériaux de construction (verre, acier, métal, béton), tout en maximisant l’empreinte carbone de l’ouvrage.

Le bois est également connu pour sa faible conductibilité thermique en raison de sa porosité. C’est donc un très bon isolant (il isole 12 fois plus que le béton et 1500 fois plus que l’aluminium). La chaleur se conserve mieux en hiver, et durant l’été la fraicheur est préservée. Les maisons en ossature bois intègrent un isolant thermique au cœur des murs.

RE2020 : La construction bois à Montpellier

Matériau bois
© PublicDomainPictures - Pixabay

À Montpellier les professionnels de la filière bois s’organisent pour répondre à la demande qui devrait s’intensifier dans les mois à venir. Un tout nouveau Master en science du bois vient même d’ouvrir pour la formation des futurs techniciens du matériau biosourcé.

Le potentiel des forêts d’Occitanie

2 -ème région forestière de France s’étendant sur 26 millions d’hectares, l’Occitanie est en capacité de produire du bois pour alimenter le secteur de la construction neuve. De plus, la région est caractérisée par une grande diversité d’essences de bois (pins dominant, épicéas, chênes, Hêtre, etc.), ce qui multiplie les possibilités en termes de type de réalisations. Pour les cuisines ou les salles de bains on préférera des essences de bois mi-dur à dur comme le hêtre ou le chêne. Pour les ossatures bois on utilise souvent l’épicéa, le douglas ou le mélèze.

Aujourd'hui l’Occitanie est le 5 -ème acteur en termes de bois récolté en France, mais son potentiel de croissance est important.

Selon l’office national des forêts …

« La production biologique annuelle des forêts est de 10 millions de m³/an environ. La récolte de bois est de 2,8 millions de m³/an, soit 7% de la récolte nationale (68% des bois récoltés sont des résineux). »

De nombreuses actions pour dynamiser la filière sont en cours, en veillant à la préservation des forêts et des espèces animales qui les peuplent.

L’entreprise de construction Nürban conçoit des maisons en ossature bois écologiques

L’entreprise accompagne les projets de construction de maisons en ossature bois. Le constructeur spécialisé met à disposition de ses clients son expertise du bois, puisqu’il travaille uniquement ce matériau.

Nürban propose de concevoir votre maison en ossature bois selon vos désirs d’architecture. L’entreprise effectue l’extension de votre maison également. La surélévation en ossature bois est possible pour agrandir les espaces de vie.

Comme isolant, l’entreprise utilise souvent la fibre de bois. Ce matériau sain, écologique et naturel est fabriqué à partir de chutes de bois, donc recyclé. C’est un isolant avec des qualités exceptionnelles qui permet de réguler la température de votre intérieur en hiver comme en été !

Les programmes immobiliers neufs en bois, à Montpellier

La résidence So Wood envoie du bois, à Montpellier !

Le quartier Port-Marianne, où défilent les programmes immobiliers les plus extravagants (Arbre Blanc, Nuage de Starck, etc.), va bientôt accueillir la résidence So Wood, un ensemble d’immeubles collectifs en bois et béton. Sa livraison est prévue pour le quatrième trimestre 2023.

La résidence, qui proposera 105 appartements du studio au 4 pièces (dont des logements sociaux), 5 ateliers SOHO (Small Office, Home Office) et des bureaux, est le premier immeuble en construction bois sur plus de 3 niveaux, à Montpellier. Les appartements répartis sur 6 immeubles de différents niveaux du R+1 au R+9, font partie d’un ensemble immobilier esthétique en bois et béton, disposant d’un cœur d’îlot avec des jardins de grandes dimensions (jardin sauvage et jardins partagés étagés).

Les promoteurs (Icade, KaleLithos, REI Habitat) qui soutiennent le projet ont tous l’expérience de la construction bois, et certains comme REI Habitat en ont fait leur spécialité.

« So Wood, ce sera 100 % des façades bois, 100 % des toitures en pentes en structures bois, et 40 % des planchers en bois, précise Brigitte Hellin (cabinet Hellin-Sebbag à Montpellier), l'une des deux architectes du projet, avec le Montpelliérain Philippe Bonon (A+ Architecture). Le reste sera en béton, des isolants biosourcés sont à l'étude. L'objectif est d'atteindre les labels les plus performants du bâtiment. »

Le domaine de l’Hortus, un vignoble sacré prix national de la construction bois, en 2020

Matériau bois Montpellier - Domaine de l’hostus, maison en bois
© Googlemap

Le domaine de l’Hortus situé à Vaulflaunès dans l'Hérault remporte le Prix National de la Construction Bois dans la catégorie : Travailler – Accueillir. 30 années de travail pour réaliser ce magnifique bâtiment qui a couté plus de 6 millions d’euros. L’architecte Michèle Orliac qui a imaginé l’ouvrage a conçu un bâtiment discret qui se fond dans le paysage environnant :

« Une architecture furtive, caméléon, qui prend la couleur du paysage, invisible depuis les crêtes »

« Les portiques bois, se multiplient et s’assemblent, ne reste que le squelette : un jeu de construction enfantin. Une architecture d’ombre et de courants d’air : un voile de bois gris recouvre façades et toitures. Le jour, c’est un brise-soleil. La nuit, un filtre laissant passer les courants d’air. Dans la semi-obscurité intérieure : le paysage éclatant de soleil »

Michèle Orliac

D’une surface totale de 5 900 m², le vignoble est principalement réalisé en Chêne et en bois d’Alep, des essences de la région. L’œuvre non terminée prévoit la création d’un nouveau local d’embouteillage et de stockage.

« La qualité architecturale et la mise en valeur de bois européens mais aussi locaux (Douglas et secondairement pin d'Alep) illustrent ici une intégration paysagère maitrisée. »

Le mot du Jury

Partager sur