Higher Roch, le gratte-ciel de Montpellier

Publié le 30 décembre 2019 par
Gilles Vidotto
Avatar Gilles VIDOTTO
Le quartier de la gare où doit s'élever l'Higher Roch

C’est une tendance qui se propage à travers l’hexagone. Les grandes villes et les métropoles françaises partent à la conquête des cieux ! En Occitanie, après que Toulouse ait annoncé la construction de “La Tour d’Occitanie”, Montpellier, la deuxième grande ville de la région, avait annoncé, en 2017, l’élaboration de la “Higher Roch”.

De 50 mètres de haut, ce gratte-ciel tient son nom du quartier dans lequel il s’installe : Saint-Roch, tout près de la gare de Montpellier. Contrairement à la tour toulousaine, celle-ci sera presque exclusivement réservée à la construction de nouveaux logements. Effectivement, ce sont, près de 82 appartements neufs qui composent ce projet.

Higher Roch, un édifice à l’architecture méditerranéenne

Le cabinet d’architectes “Brenac & Gonzalez & Associé” sont à l’origine de l’architecture de l’Higher Roch. Le design se veut être conforme à une “robe gitane”.

”Nous avons choisi de proposer une tour aux façades ondulantes et aux terrasses semblables à de véritables patios, qui donnent à l’ensemble une forte connotation méditerranéenne. On ne veut pas en Méditerranée comme on vit à Paris ou à Lille. La limite entre l’intérieur et l’extérieur est impalpable. On passe d’une manière totalement spontanée, immédiate, entre l’un et l’autre. L’extérieur est comme le négatif de l’intérieur, c’est l’appartement extérieur en quelque sorte”, souligne l’architecte Xavier Gonzalez.

Grâce à cette nouvelle construction, les architectes en accord avec la municipalité montpelliéraine souhaite que l’Higher Roch soit le symbole du renouveau de ce quartier. Et pour cause, il est tout près de la gare SNCF de Montpellier, lieu où les entreprises s’implantent pour contribuer au bon développement économique de la métropole.

Cette nouvelle tour se compose de 17 étages et regroupe pas moins de 82 appartements neufs. Les travaux doivent débuter au cours de l’année 2018, pour une mise en service au cours de l’année 2020.

Fiche d’identité de l’Higher Roch
Nombre d’appartements 82
Taille de l’édifice 50 mètres de haut
Nombre d’étages 17
Architecte Brenac & Gonzalez & Associés
Début des travaux 3T2018
Fin des travaux 2020

Higher Roch contribue aussi à la transformation de la ZAC Nouveau Saint-Roch. Pour cela, un Roch’N Store de 1.750m² sortira de terre, ainsi qu’un immeuble disposant de 3.200m² de surface louable. Celui-ci prendra le nom de Roch Office. Un parking sera aussi élaboré. Il disposera de 800 places et se situera au sous-sol du projet immobilier.

Le site internet de France 3 Régions a dévoilé les prix au mètre carré des logements qui seront proposés en vente. Selon les informations communiquées les montants varient entre les 5.000 et les 6.500€ du mètre carré.

Le renouveau de la ZAC Saint-Roch

Le nouveau quartier Saint-Roch se présente comme une ZAC : Zone d’aménagement concerté ; de renouvellement urbain. Celle-ci permettra de développer le site de la gare. La municipalité montpelliéraine a décidé de confier ce projet à l’architecte Paul Chémetov.

Le quartier de la gare vit un véritable renouveau

Si l’on en croit les données partagées par le site officiel de la mairie, grâce à ce renouvellement urbain ce sont de nombreuses infrastructures qui vont sortir de terre. En outre, 1.500 logements neufs seront construits ainsi que des espaces publics.

Par ailleurs, la situation géographique du quartier Saint-Roch, lui confère les atouts principaux d’être desservi par trois lignes de tramway et de disposer de nombreux espaces de verdure : 1,2 hectares d’espaces vert pour être précis.

À l’image des autres autres grandes métropoles telles que Toulouse, Bordeaux ou encore Nantes, Montpellier souhaite profiter de la gare et de l’important transit de voyageurs pour bâtir un véritable business center. Un site où de nombreuses entreprises s’implantent et contribuent au développement économique de l’agglomération et de la Métropole. Par ailleurs, la possible installation de la LGV à Montpellier est un moteur pour le projet de la ZAC Saint-Roch. Toutefois, pour que cette ligne de train à grande vitesse s’installe il faut que la ville voisine occitane - Toulouse - l’adopte. Le débat est toujours en cours, mais si l’on en croit les informations de la Dépêche du Midi, la sentence sera donnée d’ici la fin de l’année 2018.

Vous souhaitez
bénéficier de conseils
d'experts immobiliers ?